• En bonne Orléanaise, je me devais de partager avec vous, en cette période de fêtes de Jeanne d'Arc, quelques petites blagues qui me font toujours autant rire. Je m'excuse d'avance auprès de toute personne qui trouve scandaleux de rire d'une pauvre fille qui a finie en brochette (et je m'excuse aussi auprès de la communauté des brochettes de France...). Bienvenue dans mon monde de sarcasme et d'ironie.

     

    "Jeanne d'Arc, elle a free, elle a rien compris..."

    Merci, Free ^^

     

    "Ah... Mes amis, j'ai une bien triste nouvelle :

    notre chère Jeanne s'est éteinte deux heures après sa mort..."

     

    Voilà, c'est tout pour moi ! La bise.

     

     

    C'est du vu et du revu, je sais, mais on ne s'en lasse pas... Ne me tapez pas !

    Donc, pour ceux qui ne sauraient pas, les fêtes de Jeanne d'Arc sont une tradition très populaire dans l'agglomération d'Orléans. On y trouve plein de trucs sympa : marché médiéval, soirée electro, défilés, etc... Chaque année, une nouvelle Jeanne est désignée, mais attention : ça doit être une fille d'une vingtaine d'année, scout d'Europe, catholique... Bref, j'ai pas la liste des exigences, mais elle est longue. Une seule chose n'est pas exigée : qu'elle sache monter à cheval. Et bon dieu que c'est moche ! Pour une cavalière comme moi, voir la grande Jeanne juchée sur un poney (un poney, bordel ! il est où le charme médiéval des chevaux de trait ?!) avec un mec à l'avant parce que, bien évidemment, elle sait pas conduire son bolide, ça me fait saigner les yeux. Mais ne crachons pas plus longtemps sur cette chère Jeanne, on fait ce qu'on peut avec ce qu'on a.

    Allez, tschuss les poussins ! (et viendez à notre bonne fête de Jeanne !)

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

     - C'est l'histoire d'un zoophile qui rentre dans un bar.

     - Et ?

     - Rien, mais il avait pris son élan...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • L'inverse de Pas-radis est radis, non ?

    Or, le contraire de l'Enfer est le Paradis.

    Sartre a dit : "L’Enfer, c'est les autres"

    Donc, les autres sont des radis.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Ca c'est le logo du site, mais je pense que t'avais deviné

    Yooo ! Comment ça va ?!

    J'aimerai vous présenter un site sur lequel je passe le plus clair de mon temps libre et auquel je consacre beaucoup de temps car, oui, je suis une auteur de fanfiction depuis peu : j'ai décidé de me lancer. D'ailleurs, si vous voulez voir, c'est par là : Là où mène la curiosité (elle est actuellement en pause, désolée)

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Hello !

    C'est pas le bon, mais au pire on s'en fiche.

    Aujourd'hui, je suis tombée sur une interview du magazine Trois quatorze qui décrivait et comparait les systèmes scolaires japonais et français. Force est de constater qu'il y a de grandes différences, mais je vous laisse constater par vous-mêmes.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique