• Azur et Asmar

    Vous avez déjà vu Kirikou et la sorcière ? (c'est une question rhétorique, ne répondez pas) Eh bien Michel Ocelot a encore frappé, (en 2006, donc ça date) avec Azur et Asmar, un conte oriental original que j'ai re-regardé pour le plaisir d'un bon film d'animation... et je dois dire que c'est toujours aussi magique !

    On n'y coupe pas : le trailer.

    Tout est dit dans la vidéo, mais voilà un petit résumé pour les longs à la détente :

    Azur et Asmar sont deux enfants élevés par la mère d'Asmar, qui leur raconte à chaque fois la légende de la fée des djinns emprisonnée, qui attend que l'on vienne la délivrer et sauver le pays de l'autre côté de la mer. Lorsqu'ils deviennent enfin adultes, ils partent réaliser leur rêve d'enfant.

    Commençons par les graphismes. Ça a un peu vieilli, on ne va pas se mentir, mais c'est toujours aussi beau. Les couleurs sont magnifiques et Asmar est toujours aussi mignon... *kof kof* On retrouve bien la pâte de Michel Ocelot : changement de pays, mais toujours autant de style. Je regrette cependant qu'ils n'aient pas gardé le dessin traditionnel de Kirikou. On sent le début du numérique, mais même si ça a dû faciliter la production, j'attends une re-masterisation dessin (qui n'arrivera probablement jamais puisque c'était aussi un choix artistique).

    Les paysages claquent ta grand-mère en croques, en tout cas, et c'est d'autant plus mis en valeur par le discours de Crapoux par dessus. Le palais rend particulièrement énorme avec les immenses colonnes et les personnages que l'on voit à peine au milieu. Et les deux animaux de l'affiche sont encore plus beaux en mouvement. Je ne mets pas d'images pour que vous découvriez tout ça par vous-même.

    Mais bref. L'histoire est vraiment cool. C'est un conte original, et même si le fond de l'histoire sent le réchauffé, on n'a jamais l'impression de mater un Disney (ce qui m'aurait fait pleurer, surtout de la part d'Ocelot). C'est une aventure épique avec des héros attachants, originaux, auxquels leur caractère affirmé donne beaucoup de charme. Michel Ocelot n'a pas eu peur de jeter la différence de ses protagonistes au visage du spectateur et il a eu bien raison.

    On voit aussi de nos propres yeux l'apprentissage des valeurs humaines, l'importance de l'honnêteté, de la vaillance et de l'amour pour ces personnages charismatiques, mais aussi l'acceptation de leurs défauts, le pardon, la vacuité des superstitions. Bref, c'est un film fort en leçons de vie.

    Il est cependant un peu dommage que certains passages soient trop rapidement bouclés. Comme c'est un film destiné à un jeune public, on peut comprendre que ça soit un peu condensé, mais je trouve le passage des clés beaucoup trop court sur la fin. Et un épilogue m'aurait comblée ! Heureusement, le début a tout ce qu'il faut de développement et de présentation des personnages, même si de toute évidence, le père d'Azur cède trop facilement (je pense que ça va vous faire drôle à vous aussi).

    Bilan : 9.5/10 il y a quelques brèches dans le scénario mais honnêtement, ça passe tout seul vu la qualité du film. C'est du pain béni pour les parents qui cherchent un film plein de valeurs et de bons sentiments sans se taper les 10 000 greluches des films Disney (quand bien même certains soient très bons, je le reconnais).

    « [CD] Caravan Palace - Robot FaceVivre Avec »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 3 Mars à 22:46
    Woh, tellement de nostalgie d'un coup. Je me revoie regarder mes cassettes de Kirikou dans ma chambre entre deux Casimir...
    J'avais vu ce film en salle et il m'avait marqué, bien que je n'en dispose plus que d'un souvenir très flou maintenant, à revoir d'urgence!
      • Dimanche 4 Mars à 12:26

        La VHS Kirikou, le symbole d'une génération XD.

        Bon visionnage alors ;)

    2
    Lundi 5 Mars à 07:39

    Très bon film ! qmqon fils ainé l'a découvert à l'école l'année dernière et il a adoré ! Pour les grands comme pour les plus jeunes !

      • Lundi 5 Mars à 18:56

        Ton fils sera un homme bien ! *regarde au loin*

      • Mardi 6 Mars à 04:19

        Ton fils sera un homme bien " comme son père " *se regarde dans un miroir*

         

      • Mardi 6 Mars à 10:04

        *kof kof* Modestie... *kof kof*

    3
    Lundi 5 Mars à 19:19

    J'adorais Azur et Asmar (de toute façon tant qu'il y avait des fées et des princes-ses, moi, ça m'allait quand j'avais 6 ans... ^^)

    PUREE MAIS CA DATE DE 2006 CE FILM ? Je pensais pas !

      • Lundi 5 Mars à 19:22

        Tu viens de prendre un coup de vieux ? Moi aussi XD.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :