• Deuil

     

    Ce billet est un hommage, un adieu.

     

    Les amis, aujourd'hui, je suis triste, très triste. La raison est bien simple : Loki. Non, pas le Loki joué par Tom Hiddleston, ni le dieu nordique. "Qui est Loki, alors ?" me direz-vous. Laissez-moi vous mettre un peu au parfum...

     

    Il y a deux ans, ma sœur a pris son indépendance et un appartement en colocation. Une envie s'est alors très vite faite ressentir : avoir un compagnon. Pas un avec qui on fait des ciné-restos ou des enfants. Non, non : un vrai. Et, quelques mois plus tard, toute la famille s'est rendue au lieu de toutes les rencontres : la SPA.

     

    Vous qui n'y êtes jamais allé, vous ne pouvez pas comprendre la difficulté de faire une sélection parmi tous les malheureux qui s'y trouvent. Mais il faut faire un choix et, en une heure, l'affaire était réglée : Kantas serait vacciné et prêt la semaine suivante. La semaine passa avec une lenteur insoupçonnée... Mais arrivé dans son nouveau chez lui, notre chaton ne mit pas longtemps à prendre ses marques : extraverti et joueur, il vira vite pot de colle.

     

    "C'est quand même moche, Kantas, non ?" a été la seule explication que ma sœur avait donnée à son retour du vétérinaire quand seul le nom de Loki trônait sur son carnet de santé. Eh oui, Loki n'a pas toujours été Loki ! Mais rien n'allait mieux à Loki que son nom : une beauté noire aux yeux jaunes, deux taches blanches sur le ventre. Un chat un peu fou, curieux, doux, attachant et bien plus que ça..

     

    Ah là là... On en a entendu parler tous les vendredis soir de ce sacré Loki ! Loki qui boit dans les vases et qui mange les fleurs,  qui tombe par la fenêtre et qui revient tout penaud, qui attaque les cheveux sur l'oreiller et qui mord les pieds dans le lit, qui miaule comme une victime quand on le prend dans les bras, qui veut jouer quand maman part au travail, qui attend son retour sur le paillasson...

     

    Et puis, un jour, il a fallu que ma sœur déménage... en emmenant son chat, bien sûr ! Ce déménagement, c'était pour lui, pour qu'il ait un jardin, qu'il puisse sortir, se dépenser. Parce que, ce sacré Loki, il aimait bouger ! Il regardait l'extérieur, un peu envieux alors même que toute sortie était impossible. Du coup, cette nouvelle maison, c'était un peu son cadeau. Ah ça, il l'a aimé ce jardin, beaucoup même !

     

    Tout se passait bien, un deuxième chat l'avait même rejoint dans la nouvelle maison. Mais, un matin, Loki n'est pas revenu. Maman s'est inquiétée, beaucoup. Elle l'a cherché, beaucoup. Et puis, elle l'a retrouvé. Et elle a pleuré, beaucoup. Parce que Loki était sur la route. Et il n'a plus jamais couru, miaulé, fait des bêtises. Parce que Loki était parti.

     

    Loki, chat européen, 1 an, est mort  dans la nuit du 15 au 16 décembre 2016, percuté par une voiture, et rien ne pourra jamais le remplacer.

     

    Automobilistes, j'ai un message pour vous : faîtes attention ! Ralentissez dans les lotissements, même de nuit. Un accident est vite arrivé. Et si, par malheur, vous renversez un animal, ne le laissez pas là ! Mettez-le dans une boîte à chaussures et amenez-le chez le vétérinaire pour trouver ses propriétaires. Il n'y a rien de plus douloureux que de voir son ami mutilé, laissé sur la chaussée à la vue de tous.

     

    Amis des animaux : si vous avez un chat, ne le laissez pas sortir de nuit ! Ils ne se rendent pas compte du danger et pourraient se perdre ou, comme dans le cas de Loki, se faire renverser. Soyez vigilants !

     

    J'espère que ceux qui auront lu jusqu'au bout feront passer l'information et que mon avertissement sauvera au moins une vie.

    « Harry Potter façon manga : keep or next ?"Ruffneck", Skrillex »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :