• Légitime et self défense, le petit manuel

    Ça fait un bout de temps que je voulais vous parler de ce "sport" que je pratique depuis trois ans maintenant : la self-défense féminine non-violente. Mais je ne voulais pas faire que ça : mon but, c'est aussi de vous montrer en quoi c'est une activité qui peut sauver des vies, et surtout la vôtre.

    /!\ Mort de l'humour en perspective /!\

     

    Pour commencer, je vais vous expliquer en long, en large et en travers (un plaisir, j'en suis sûre) ce qu'est la légitime défense (terme utilisé à tort et à travers pour justifier tout et n'importe quoi). C'est une notion très importante qui tient sur quatre piliers :

    • agression injuste
    • réponse nécessaire,
    • immédiate
    • et proportionnée

     Sans l'un de ces éléments, vous n'êtes pas en cas de légitime défense ! Alors explicitons un peu plus chacun de ces points.

         1. Agression injuste

    Si vous avez frappé la personne avant, ce point n'est pas respecté. L'atteinte physique a été faite dans une situation où vous ne représentiez aucun danger pour l'agresseur et où il n'avait donc aucune raison de vous agripper/secouer/frapper/j'en passe et des meilleurs.

         2. Réponse nécessaire

    Si vous n'avez pas d'obligation de retourner une patate dans la trombine de votre agresseur : ne le faîtes pas. S'il y a possibilité de prendre la fuite, d'éviter la confrontation et que vous avez opté pour répondre de manière physique en toute conscience de cause, on n'est pas dans une réponse dite "nécessaire". Si, par exemple, une personne de toute évidence non douée de matière grise vous traite de salope dans la rue, il n'y a pas de menace et donc aucune raison de lui casser la gueule (quand bien même ça lui remettrait les idées en place à ce nigaud, mais ce n'est que mon opinion).

         3. Immédiateté de l'action

    La réponse doit être instantanée ! Courir après votre agresseur pour lui en mettre une alors qu'il ne représente plus de danger immédiat pour vous est une vengeance, pas un cas de légitime défense. Si vous vous défendez, c'est pour éviter un coup dans le feu de l'action.

         4. Proportionnalité agression/défense

    C'est sûrement l'un des points les plus importants en cas de procès : la défense était-elle adaptée à l'agression ? Si l'agresseur est armé d'un marteau, d'un couteau ou autre, alors l'utilisation d'une arme à feu est encore proportionnée. Mais si l'agresseur est à mains nues ou avec un bâton/manche à balais/etc... la limite est plus floue ! L'utilisation d'un couteau en défense peut être proportionnée si rien d'autre n'est à disposition, mais une arme à feu ne l'est pas.

     

    C'est pourquoi, savoir se défendre à mains nues est un atout.

     

    Je ne vous dirai pas qu'il faut apprendre aux filles à casser de l'agresseur dès leur plus jeune âge, car c'est un avis que je ne partage pas. Même si non violente, la self-défense reste une pratique qui peut comme tout art martial faire des dégâts : mâchoire cassée, épaule déboîtée, poignet brisé, etc... C'est pourquoi c'est un savoir qui doit être enseigné avec parcimonie à ceux qui en ont vraiment besoin. Les enfants sont cruels (le bien et le mal sont encore flous pour eux) et ces connaissances peuvent leur donner un sentiment de toute-puissance. En cas de dérive, le potentiel défenseur peut alors devenir un agresseur.

    Les cours que je suis sont axés sur le dégagement, c'est à dire qu'en cas d'attaque, on ne va pas chercher la confrontation, mais la fuite : se mettre hors d'atteinte de l'agresseur pour demander de l'aide. Et si ce n'est pas possible, on cherche l'immobilisation par des torsions des articulations et, plus rarement, des coups bien placés (mâchoire, genoux, foie, estomac, cou, tempes, entre-jambe, etc...).

    Mais plus qu'un apprentissage de technique, c'est aussi un moyen de remise en forme pour des femmes qui ont parfois délaissé le sport à cause de leur vie de famille, et aussi une thérapie pour une confiance en soi parfois malmenée par les années. Cette pratique nous fait au final nous rendre compte que le terme "faible femme" est dépassé depuis longtemps :

    Nous pouvons et savons nous défendre.

    L'une des participantes s'est d'ailleurs étonnée elle-même d'avoir répondu de façon réflexe à un manque de respect. Une gifle. Simple et efficace. Méritée. Et au combien libératrice.

    C'est pourquoi j'encourage les jeunes femmes en situation d'insécurité à suivre des cours tels que ceux-ci, pour qu'enfin nous puissions nous réapproprier la rue et gagner le respect qui nous est dû. Car si les agresseurs ne sont plus sûrs de s'en tirer sans bleus à chaque sévisse qu'ils infligent, la société n'en sera que plus sécuritaire pour tous.

    Vous comprendrez que je ne peux pas expliquer de techniques de défense ici, puisqu'il s'agit d'un petit secret pour celles qui pratiquent, un petit secret qui ne doit pas tomber dans des oreilles mal intentionnées. Mais sachez une chose : agresser une pratiquante, ça peut faire très mal.

    « Mon organisation part en liveSuper Crayon »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 18 Février à 21:14

    Bel article Reindeer ! En tout cas, on le connais le petit secret des filles qui pratiquent le self-defense : Un bon coup de latte dans les glaouis, non ?

      • Lundi 19 Février à 10:21

        Merci ^^

        Ho ho ho... Pas que ça, bienheureusement. Il y a beaucoup d'autres points douloureux dans le corps humain °^°

      • Mercredi 21 Février à 14:59

        Tu fais peur quand tu dis ça °^°.......

         

        *doki doki in my kokoro*

    2
    Mercredi 21 Février à 14:56

    Oh oh oh j'en connais que tu connais qui auraient dû s'en prendre dans la figure, des cours de self-défense... ( ͡° ͜ʖ ͡°) (Non. Je sais. C'est mal.)

    Faudra que je m'y mette un jour, parce que ça doit être pas mal de se dire que t'as pas forcément besoin de sortir accompagnée après 21h tout de même... °^°

      • Mercredi 21 Février à 18:13

        Oooooh oui... Je connais celui que tu connais ^^ (mal, oui, mais après tout... si tu fais le mal, fais-le bien car le mal bien fait ne fait pas bien mal °^°)

        Je peux t'apprendre quelques techniques si tu le souhaites, mon amour <3

      • Mercredi 21 Février à 20:33

        Je te fais confiance pour le plan démoniaque chérie... “ψ(`∇´)ψ

        Owi apprends moi tout ce que tu sais ! ...Mais je n'aurai peut-être pas toujours envie de me défaire de tes prises <3

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :