• Mes chers voisins

    Je tiens tout d'abord à préciser que je suis raciste, une bonne grosse raciste qui s'assume. Pour résumer, je suis intolérante envers la bêtise et l'irrespect, la paresse et la mauvaise éducation. Et oui, il s'agit de racisme puisque je refuse de croire pouvoir être de la même espèce que ceux qui en font preuve.

    Ceci étant dit, parlons de mes connards de voisins.

     

    Mais pour mieux appréhender la situation, je vous propose un petit voyage dans mon passé. Voilà bien une dizaine d'années, mes parents ont acheté une fort jolie maison en centre-ville, collée à un bar quasiment jamais ouvert, face à un garage automobile calme et presque en vis-à-vis avec un terrain vague où ne poussait que de l'herbe. Proche des transports et des commerces, un jardin immense, des voisins discrets... Bref : un petit coin de paradis au milieu du bruit et de la pollution.

    Les années passent dans la tranquillité, jusqu'à ce que la ville décide d'établir un plan logement. On nous promet que "Non, aucune fenêtre ne donnera sur votre maison". Le terrain vague est donc troqué contre des logements sociaux à notre grand regret. Et effectivement, aucune fenêtre ne donne sur notre maison... Par contre, y'a juste un BALCON qui donne PILE SUR LES FENÊTRES DE MA SŒUR ! Bon, d'accord, maintenant que c'est construit, on ne peut plus rien y faire. On met des rideaux et on laisse couler.

    Puis arrive la révision des commerces à côté de chez nous : un grand parking est installé, le transit s'intensifie. Deux fois plus de chauffards dans la rue, que demande le peuple ? Mais tant pis, on met du double-vitrage et on laisse couler.

    Puis, attirée par la clientèle, une deuxième chaîne de boulangerie vient remplacer le calme garage en face de chez nous. Trois boulangeries dans un rayon de 500 mètres, c'est un peu con, mais soit. Je n'ai qu'une seule objection... De leur coin café, on peut me voir dans ma chambre : intimité zéro. Mais c'est pas grave, on met des rideaux et on laisse couler.

    Puis, le petit bar collé à notre maison met la clé sous la porte, débordé par la concurrence des deux boulangeries/sandwicheries qui lui prennent toute sa potentielle clientèle. L'établissement reste vide jusqu'à ce que quelqu'un rachète le bar pour y faire un "restaurant de cuisine traditionnel". Quelqu'un peut me dire en quoi un tacos-kebab est un resto traditionnel ? Mais c'est pas grave, ils sont pas trop embêtants, alors on laisse couler.

    Ils s'installent bien. Un peu trop bien d'ailleurs. Leurs enfants sont pratiquement toujours sur le trottoir qu'ils se sont approprié : leur panneau de publicité trône au milieu, presque face à notre portail, et ils nous empêchent de nous garer à côté de notre maison. Et si on n'est pas contents, c'est tant pis puisque la mairie leur a gardé ces places de parking POUR EUX !

    Sauf que la mairie, elle n'a jamais dit ça.

    Elle ne nous a jamais interdit de stationner sur ces places.

    Et la camionnette qui nous bouche la vue quand on veut s'engager dans la rue, pas sûre que la mairie l'approuve non plus. Mais voilà : tout ça, on va dire que c'est encore supportable. On vit avec, on laisse couler.

    ...

     

    ...

     

    ...

     

    Mais hier, ma mère m'a avoué considérer l'idée de déménager à cause du voisinnage. Et à partir de là, j'ai eu droit au carnaval de TOUT ce que je n'avais pas su jusque-là. Et franchement, ça m'étonne que personne ne soit encore mort.

    - La politesse, ils se la sont mise au cul depuis un moment : pas un bonjour pour les gentils voisins qui ne les emmerdent pas malgré leur activité bruyante et leurs piliers de bar glauques à souhait qui squattent le trottoir toute la sainte journée.

    - Ils balaient devant le bar et repoussent tout devant chez nous alors que ce sont leurs clients qui pourrissent le trottoir avec leurs mégots. Ça rentre par le portail et on en retrouve dans les fleurs. Pollution, bonjour.

    - Les gosses sont mal élevés : ils jettent leur ballon dans notre jardin et le demandent comme on parlerait à un chien. L'aîné, 5 ans, est incapable de tenir sa langue et se mêle des conversations d'adultes (notamment celle houleuse entre mon père et le gérant) sans aucune gêne, et sans intervention des parents bien sûr. Ça commence jeune, la décadence.

    - Le gérant a remplacé l'évacuation d'air de sa cuisine (sûrement parce que la fumée de son barbecue l'asphyxiait) et rejette sans filtre toute sa fumée dans notre jardin. On ne peut plus étendre le linge ni même respirer en paix dans notre coin de verdure.

    Mais la cerise sur le pompon, c'est la nuit de vendredi à samedi. Karaoké plein son avec les portes ouvertes. Lorsque mon père est allé leur sonner les cloches parce que même avec les fenêtres fermées on les entendait, il a eu droit à ceci :

    "Vous me faîtes pas peur. Moi je viens de Yougoslavie et c'est la guerre là-bas."

    Mais... Qu'est-ce qu'on en a à péter de savoir d'où tu viens ? Y'a pas de pedigree à avoir pour être un sagouin ! T'as échappé à la guerre ? Cool pour toi, mais ici c'est le monde civilisé alors tu ranges ta fierté mal placée et tu te fous ton comportement à la con là où je pense. T'es en France et ta liberté finit là où commence celle des autres.

    Personne va à la piscine avec des gants de boxe. L'intégration, tu sais ce que c'est ? L'adaptation ? Non plus ? Parce que c'est ce que tu devrais essayer d'APPLIQUER. A Rome, fais comme les Romains. En France, fais comme les Français. Tu respectes la loi et tu fermes ta gueule.

    Je ne comprends pas ces gens. Pourquoi clamer haut et fort son origine quand on se comporte comme un connard ? Faut pas s'étonner qu'après la fine fleur des racistes de notre pays vienne dire que les arabes sont des voleurs et que les yougoslaves sont des égoïstes ! On les accueille, putain. On les laisse entrer chez nous alors qu'on a déjà des problèmes de chômage et de logement, une dette jusqu'au-dessus de la tête et une délinquance en croissance. Mais pas un merci, pas une démonstration de volonté d'intégration. Non. Il est chez nous, mais il fait comme chez lui.

    Il n'y a pas de mal à vouloir garder ses racines, mais il faut savoir s'adapter au milieu où l'on vit. Il ne viendrait à personne l'idée de parler français à un Anglais et de s'étonner qu'il ne comprenne pas. Alors pourquoi est-ce si dur à comprendre pour ces gens ?

    On ne demande rien d'autre qu'un peu de respect et de courtoisie.

    C'est pas grand chose, non ?

    J'en ai marre de ce monde de porcs où le plus con est le mieux servi. Et si je n'avais pas été aussi gentille, je serais sûrement allée rayer leurs voitures et taguer leur vitrine.

    Je ne veux pas déménager à cause de quatre personnes incapables de vivre harmonieusement en société...

    « Trigun, ou la déception du bon qui devient truandLa Secte Phonétik »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 6 Mai à 21:52

    Mais.... Tout ça.... C'est des infractions ! (°_°))"

    Vous en avez parlé à la mairie ? À la gendarmerie ? Genre, des photos, puis appelez pour le tapage nocturne ? ...Quoique si le mec à côté veut vous faire la guerre ça ne finira jamais ><

    ~~(つ>Д<)つ Je veux pas que tu paaaaarteees même si on est déjà loin

      • Dimanche 6 Mai à 23:13

        Nooooon... Tu crois ?

        Après, on a pas de preuves concrètes à montrer... Puis, j'ai pas envie qu'il vienne se venger en faisant péter des cocktails Molotov dans le jardin °^°. (et la mairie s'en bat allégrement les couilles)

      • Jeudi 10 Mai à 19:09

        Et beh ! Et moi qui me plains de mes voisins ! Pas de bol sur ce coup là ! Peut-être qu'en tentant de flinguer son commerce discrètement... j'ai pas d'idée en tête, là, sur le coup...  Mais il ne faut surtout pas partir et laisser ces sous-merdes humer le doux parfum de la victoire ! Ne surtout pas s'avouer vaincu !

        Quant aux mairies... On sait tous que la plupart des élus locaux ne lèveront pas le petit doigt... ( Tu devrais le savoir, compte tenu de ta position hiérarchique ^^ ) à moins qu'une pétition du voisinage ne les oblige à intervenir... peut-être !

        Bon courage Reindeer ! Chuis vraiment cool comme voisin...

      • Jeudi 10 Mai à 22:29

        C'est à mes parents de décider... Mais j'ai un papa qui a un bon caractère de cochon (on sait d'où je le tiens) donc on va pas baisser les bras ^^

        On est les seuls embêtés puisque les autres voisins sont dos à nous et ont notre jardin (couvert d'arbres) pour éponger le bruit. Mais ç'aurait pu être une idée ><

        Une vocation de restaurateur, non ? Tu veux pas acheter le bar ?

    2
    Vendredi 11 Mai à 12:14

    J'aurais plus tendance à squatter de l'autre côté du bar, mais pourquoi pas !

    Sinon, tu peux toujours leur faire de la concurrence en ouvrant un salon de thé à domicile...

      • Vendredi 11 Mai à 19:23

        L'alcool, c'est mal. Bois du sirop.

        C'est pas une mauvaise idée, je dois dire °^°. J'avais dans ma liste aux 1001 projets une certaine ouverture de bar à chat...

      • Vendredi 11 Mai à 19:31

        L'alcool c'est pas si mal... avec modération... ( Personne que je ne connais pas d'ailleurs )...

        Un bar avec beaucoup de chats devrait faire fuir leur clientèle...

         

    3
    Mercredi 16 Mai à 19:46

    C'est marrant, ont dirait presque là où j'ai vécu pendant un temps. x) (mais peut être pas aussi abusé. En revanche ça fait plusieurs fois que sur plusieurs années on se paie des voisins bien relous, avec les mômes qui gueulent H24 juste sous la fenêtre a tel point qu'on se demande s'ils ont un jour été à l'école, hormis quand il pleut et vente bien... donc je veux bien qu'on puisse s'habituer à certains trucs mais c'est pas pour autant que ça ne me sort pas par les yeux. :') (je te passerais les anecdotes sympa de mes golios de voisins qui foutaient leurs poubelles devant leur porte avec leurs chaussures puantes pour bien qu'on puisse humer le parfum dans le couloir en sortant de chez nous. avec le bon jus de poubelle trouée qui descendais doucement.)

    En tout cas, oui, vous avez eut la totale, c'est vraiment pas de bol. :/ Bon courage pour la suite!

      • Mardi 12 Juin à 19:58

        C'est marrant parce que mes voisins me rappellent actuellement d'autres joies, qui m'ont donné envie de partager ça ici vite-fait:

        Les sales gosses qui sonnent un peu à n'importe quel appart (le digi est devant l'entrée, je pense que vous connaissez le principe). Les voisins qui décident de faire des travaux et je ne sais quelles conneries avec une perceuse à 19h-22h, sans parler de la machine a laver jusqu'à 2-6h du mat. :B Yeay. Il fait tellement bon de vivre en HLM!

      • Mardi 12 Juin à 20:32

        Voilà pourquoi je ne m'établirai jamais en appartement °^°

      • Mardi 12 Juin à 21:01

        Tu sais, quand pas le choix... x) pas le choix. Mais clairement, si tu peux éviter ça fait le. Ce ne sera que mieux!

    4
    Mardi 29 Mai à 10:52

    Eh beh, t'es courageuse, moi j'aurait craqué direct si une fenêtre donnait vu sur ma chambre x) Ou j'serais devenu une racaille, mais bon. On a tous eu des voisins chiant. (Racontage de life: Une fois j'en ai eu un qui a fais tellement des conneries qu'on a appeler la police 2 fois)

      • Mardi 12 Juin à 20:31

        C'est pour ça qu'on a inventé les rideaux ^^.

        (Deux fois ? Pas mal. Ils devaient être bien cons XD)

    5
    Mardi 29 Mai à 12:43

    Faut vraiment pas que vous habitiez en appartement, vous... xD (enfin, "dans la cité", quoi. bande de riches.)

    6
    Mardi 29 Mai à 13:29

    Ben j'ai déménager xD Riche, je crois pas, on mangeais limite qu'un repas par jour pendant 4 ans x)

    7
    Mardi 29 Mai à 13:39

    Tu sais, nous c'est ça un peu tout les jours depuis des années (bon après, je me limite aussi, appétit de piaf aide). :') Quand je dis "riche" c'est sur le ton de la plaisanterie.

    8
    Mardi 29 Mai à 13:46

    Oui oui t'inquiète pas, j'avais compris c:

    Moi c'est plus difficile, j'ai tout le temps faim x')

    9
    Mardi 29 Mai à 13:53

    Bah, pas évident de voir que tu avais saisi puisque tu t'es sentie obligé de te justifier..?

    Bah, c'est soit que tu t'emmerde max dans ta vie et que tu aimes te rabattre sur la bouffe, soit que tu grignotes trop en journée un peu n'importe quand, puisque ton estomac est habitué à contenir plus que ce que tu manges.

    10
    Mardi 12 Juin à 23:33
    @Mad C'est les deux disons c:
    @Reindeer Il était seul x')
      • Jeudi 14 Juin à 18:34

        C'est encore pire XD

      • Vendredi 15 Juin à 14:31

        Eh ouais :/

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :