• MGA #2 : "Vinland Saga", Makoto Yukimura

    Hey, les gens !

    Bon, alors, aujourd'hui (mais vas-y, accouche ! Y'a déjà trop de virgules...), j'avais envie de vous parler d'un manga que j'aime beaucoup beaucoup et qui, lui, est édité en France ! Il s'agit de l’œuvre de Makoto Yukimura : Vinland Saga !

    Vinland Saga : l’Histoire ne devrait pas oublier les vaincus…Fait partie de la saga Vinland SagaFait partie de la saga Vinland Saga

    Dans l'ordre : Thorfinn, Askeladd et le prince Knut

    Allez, c'est parti, résumé : Depuis qu'Askeladd, un chef de guerre fourbe et sans honneur, a tué son père, Thorfinn fait partie de son équipage dans l'espoir de se venger. Mais bien qu'il soit devenu un guerrier redoutable, il ne parvient toujours pas à vaincre son ennemi. Au fil des ans, enchaînant missions périlleuses et combats, le gentil Thorfinn devient froid et solitaire, prisonnier de son passé et incapable d'aller de l'avant. Jusqu'à ce que la vie le force à regarder le monde différemment...

    Vu comme ça, le résumé est pas jojo, je suis d'accord. Mais regardons cette histoire pour ce qu'elle a à nous offrir : vikings, jeux de pouvoir, guerres et vengeance. Moi j'dis : le cocktail mérite d'y goûter. Cette série, c'est du bonbon pour les yeux...

    Par contre, vous l'aurez compris : c'est violent. Genre... très violent. Y'a des bouts de corps qui volent dans tous les sens, des viols, etc... Bref, c'est pas à mettre dans toutes les mains. Personnellement, j'y mettrai une limite d'âge à 15-16 ans, mais chacun fait ce qu'il veut...

    Aussi, le héros, Thorfinn, est... détestable. Honnêtement, des fois, on a juste envie de lui en mettre une... Mais bon, ça se supporte très bien, et il lui arrive de faire des choses réfléchies (autres que foncer tête baissée sur l'ennemi...) et puis, tout le monde change... (non, ceci n'est pas un spoil, ça devait arriver !) Les autres personnages sont juste... Kyaaaaah ! Je les adore. Je suis une fan d'Askeladd. Le prince Knut... pète juste totalement le style (après un bout de temps, certes, mais quand on aime, on ne compte pas). Bref, pour ce qui est des personnages, j'ai rien à redire.

    Les dessins sont cools, ils penchent plus du côté réaliste de la force. Après tout, c'est un seinen, donc c'est logique. L'humour est quand même assez présent, même si les scènes sérieuses prédominent. La plupart des scènes d'action sont des batailles et il y a beaucoup de flashbacks. Mais c'est teeeellement agréable à lire. Pas besoin de se casser la tête : tout est bien expliqué au niveau historiques. Parce que oui, c'est un manga historique ! Et j'adore ce genre !

    Pour conclure, la note finale est... 9.5/10 ! Parce qu'une œuvre est rarement parfaite. Et je dois dire que ce malus provient également de mon côté fangirl qui a hurlé (dans le mauvais sens du terme) au dixième tome, environ.

    « DdL #1 : "Le plan de secours", River JaymesAir Pirault »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :