• MGA #5 : My Broken Mariko

    Bonjour bonjour~

    Ça faisait longtemps ! Je ne vous ai même pas souhaité la bonne année, quelle étourdie... Bonne année, du coup ! Mais bref, je suis là pour vous présenter mon coup de cœur du jour, un manga intitulé "My Broken Mariko".

    Aujourd'hui, j'ai acheté ce manga. Je l'avais déjà vu sur l'étal un peu avant et je me tâtais sur mon achat. Autant je n'ai aucun problème avec le sang et les tripes, autant les œuvres sur la mort et la dépression, je peux avoir un peu plus de mal... Mais bon. Il était BEAU. Ça ne se voit pas mais la couverture a aussi un toucher très particulier et, surtout, agréable. Bref, il m'a fait de l'œil et j'ai un blanc entre le moment où je suis entré dans le magasin et celui où je suis ressorti avec ''My broken Mariko'' dans les mains. Mais de quoi ça parle ?

    Résumé : Quand Tomoyo apprend aux informations la mort de son amie Mariko, elle n’en croit pas ses oreilles. Elles s’étaient pourtant vues la semaine précédente, sans que rien ne laisse présager un tel drame. Mariko, à la jeunesse brisée, qui lui vouait une admiration sans bornes et qui s’est vraisemblablement suicidée… Tomoyo ne contient pas sa rage : elle doit trouver un moyen de rendre un dernier hommage digne de ce nom à sa seule confidente. Pas question de laisser le père violent de la jeune fille prendre les choses en main ! Bouleversée et confuse, elle se précipite chez lui, vole l’urne funéraire et, malgré les coups, hurle les mots de colère que Mariko a gardés en elle pendant toutes ces années ! Les précieuses cendres sous le bras, Tomoyo se lance dans une course effrénée, en quête du lieu de dispersion idéal… mais aussi du salut, pour son amie comme pour elle-même.

    Le deuil est un thème que j'ai du mal à appréhender et là, on est en plein dedans. Mariko, la meilleure amie de Tomoyo, se suicide sans crier gare et surtout sans prévenir Tomoyo. Celle-ci se retrouve très désemparée, les souvenirs remontent comme un geyser et elle décide d'aller arracher l'urne funéraire de son amie des mains de son père abusif.

    Je m'attendais à ce que ce soit très sérieux cul-serré et... En fait c'est chaotique. Tomoyo est une personne chaotiquement bonne et elle voue un amour sans borne à sa meilleure amie. Enfin, ''meilleure amie''... Faudrait être aveugle pour ne pas voir qu'il y a plus que ça. Beaucoup plus. Les deux personnages ont une relation très profonde sur laquelle on peut accrocher un bon nombre d'étiquettes plus ou moins approuvées par la société japonaise.

    Bref. Tomoyo est chaotique, donc. Elle ne sait pas vraiment ce qu'elle fait la plupart du temps, perdue dans sa vie et dans cette situation qui la submerge. On la suit à travers son deuil qui est loin d'être de tout repos au sens physique du terme. Elle court dans tous les sens, crie, pleure et cherche un sens à la décision de Mariko.

    J'ai pris énormément de plaisir lors de cette lecture. Je me suis même surpris à revenir sur certaines pages pour détailler les dessins, ce que je fais rarement (le scénar' avant le dessin~). ''My broken Mariko'' est un coup de cœur et je recommande sa lecture avec beaucoup d'enthousiasme !

    (PS : Le volume comprend également une interview exclusive de l'autrice par Ki-oon ainsi qu'en bonus, sa toute première histoire éditée ''Yiska''.)

    « DDL #10 : Le corps exquis (+18)"Brako", Dooz Kawa (ft. Hippocampe fou & Noémie) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :