• Pocahontas II : Un monde nouveau

    Bwarf. Sur une échelle de 1 à 10, je dirais qu'on est sur une suite en direct VHS de niveau 6. Tout n'est pas à jeter.

    Pas la peine de vous copier-coller le résumé, l'histoire est assez simple : Radcliff rapporte au roi qu'il a été abusé par les barbares du Nouveau Monde et s'apprête à partir avec une armada. Mais comme le roi a un minimum d'honneur, il demande à s'entretenir avec le chef de la tribu, à Londres. Et POUF ! Apparition de Pocahontas.

    Ouais bon, on voit le voyage, c'est pas tout à fait aussi brutal que ça.

    Pour tout dire, je trouve que les thèmes traités dans ce deuxième film sont plus intéressants que dans le premier film. Bah oui, les chansons sont peut-être jolies (et très cuculs au passage), ça n'arrive pas à rattraper l'histoire super clichée. Même si l'animation est sympa alors qu'ici on est plus sur du Denver après un passage à Hiroshima. Mais voilà...

    Pocahontas n'est VRAIMENT pas mon Disney préféré.

    Et de quoi il traite ce film ? Bah, en comptant tous les thèmes survolés parce que "MERDE LES GARS ON N'A QUE 1H10 POUR BOUCLER L'HISTOIRE !", bah ça comprend :

    • La différence culturelle mène à l'incompréhension et parfois à des tragédies.
    • La barbarie n'est qu'une question de point de vue.
    • Tous les efforts et la bonne volonté du monde sont parfois inutiles, on peut dans les faits se rater comme une grosse merde.
    • Le premier amour n'est pas forcément le bon, même si on s'entend toujours bien.
    • Il ne sert à rien de s'acharner pour que quelqu'un nous aime.
    • Les spectacles d'animaux, ça pue.
    • Les gens changent de comportement selon leur environnement.
    • La mode, c'est ridicule.

    Le problème, c'est que quand on n'a pas assez de temps, bah on fait de la bouillie pour les cochons, à vouloir tout mettre mais pas en entier. C'est pour ça que ce sera jamais un chef-d’œuvre incompris, ça et puis aussi son animation faite avec le cul et ses chansons inutiles. Vraiment inutiles.

    Et en plus d'être inutiles, elles ne sont même pas forcément agréables à écouter. J'ai souvent senti mon tympan au bord du suicide. 'Fin bon, y'a des mélodies sympa, mais le poétique tache vraiment comme du gros rouge sur une chemise blanche. Là, on n'est plus en pleine nature : on est en ville, dans un contexte plus ou moins moderne, donc non. Juste non. Faut adapter la musique au contexte à un moment.

    Bilan : Je pense qu'un 3/10 est mérité si l'on traite ce truc en tant que film. En tant que suite, bah... Guère mieux. C'est sympathique sans plus, y'a des longueurs, des trucs qui passaient vraiment pas et les messages sont pas développés. ET C'EST MOCHE, PUTAIN !

    « Cernunnos, c'est bien, et après ?"Père Noël", Oldelaf »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 31 Décembre 2018 à 08:17

    Pareil !!! J'ai pas accroché sur Pocahontas... alors le 2 encore moins ^^ !

     

      • Lundi 31 Décembre 2018 à 10:26

        Le premier est d'une niaiserie sans pareil, mais on peut au moins lui reconnaître que la chanson "Des sauvages" était vachement bien ! Le reste... Bah. C'est juste "le reste", quoi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :