• DdL #5 : Roland est mort

    Pour une fois, j'ai décidé de faire comme M. Tout-le-monde et d'acheter un livre poche classique, pas trop gros et feel-good, pour réchauffer mes soirées d'hiver. Enfin, pour les rendre moins froides que le cadavre de Roland.

    On part sur un pitch original : notre héros se retrouve avec le chien de son voisin mort dans les pattes. Lui qui ennuyé de la vie passe son temps à mater du porno seul dans son appart, n'en est pas vraiment ravi. Il cherche alors à se débarrasser de cet encombrant hérité d'un homme qui, s'il habitait la porte à côté, lui était tout de même un parfait étranger.

    C'est de l'humour noir, je préviens tout de suite. On rit jaune à chaque chapitre qui nous expose la vie décevante de notre héros. Celui-ci n'est d'ailleurs même pas nommé. C'est amusant, parce que je ne l'avais même pas remarqué au cours de ma lecture. C'est vraiment bien masqué, du grand art !

    C'est court. J'ai mis longtemps à le finir, mais c'est plus à cause de ma tendance à ne jamais rien finir qu'à cause du bouquin en lui-même dont j'ai finalement dévoré les dernières pages en un temps record.

    C'est agréable. Chaque chapitre commence par un "Roland est mort" bien senti. Tout découle de là, on nous le rappelle à chaque chapitre. Mais ce n'est pas pesant, bien au contraire, ça ponctue le récit, instaure un rythme presque épisodique. En fait, c'est comme une série. Chaque chapitre est une péripétie qui nous amène doucement vers le dernier épisode de ce volet de l'histoire.

    C'est une tranche de vie. Il ne faut s'attendre à rien de fantastique. C'est la vie dans tout ce qu'elle a de plus triste et monotone, mais aussi dans tout ce qu'elle a de joyeux et d'improbable. Cette histoire donne goût à la vie, je trouve. Elle nous enseigne la persévérance malgré les événement, l'espoir qu'un petit coup de pouce vienne tout améliorer !

    Bref, Roland est mort est vraiment un petit récit sympathique et s'il n'est pas un coup de cœur, je le conseille tout de même pour faire passer le temps et lui accorde un 7/10.

    « Cernunnos - Partie IV"Pisser debout", Giedré »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 26 Mars à 21:06

    J'ai jamais été tentée par ces livres à la couverture criarde et animaux mignons parce qu'il y en avait tellement que j'avais plus l'impression que c'était des... -choses- produites à la chaînes pour faire du fric que de "vrais" livres écrits avec envie. (Je sais c'est pas bien de juger)

    Mais tu as réussi à franchement m'intriguer ! J'adore l'humour noir, donc peut-être que finalement, je vais laisser une chance à un des leurs.... Et peut être aux autres :') (J'ai droit à tous les noëls à un de ces livres dès qu'il y a un chaton sur la couverture.... Comprends-tu ? xD)

     

      • Lundi 26 Mars à 21:35

        Olàlà, elle juuuuuge... Nan, en vrai, moi aussi. Mais le résumé m'avait plu et le mot de remerciement de l'auteur à la fin m'a fait craquer. Je te le prêterai ^^.

        (Mais c'est mignon, les chatons XDDD)

      • Mercredi 28 Mars à 22:14

        Je vais finir par te voler ta bibliothèque ! xD (Je te passerai la mienne aussi ( ͡° ͜ʖ ͡°))

        (Je ne dirai jamais le contraire °^°)

         

      • Jeudi 29 Mars à 18:25

        J'aime l'échangisme...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :