• Killer Party

    Je ne sais pas d'où sort cette image °^°Pour vous faire patienter jusqu'à la sortie du chapitre de Cernunnos et calmer vos petits nerfs fragiles, parlons d'un jeu pacifique et feng-shui... Nan, je déconne.

     

    Comme le Shabadabada, c'est un jeu que l'on peut soit acheter, soit réaliser avec ses petites mimines et capacités d'organisation. Le must étant d'être beaucoup et de faire ça sur plusieurs jours, il est assez approprié pour tout ce qui est centre de vacances pour aider les gens/enfants à faire connaissance et délier un peu les groupes.

    Le but est simple : tuer sa victimes au lieu et avec l'objet demandé. Ceux-ci sont tirés dans le chapeau par chaque participant et seul l'organisateur est au courant de toutes les associations meurtrier/victime/lieu/arme.

    Un animateur pendant une partie.

    Pour ce qui est de la partie en elle-même, elle peut comme dit plus haut se dérouler sur plusieurs jours et c'est d'ailleurs conseillé. La killer party est avant tout un jeu de stratégie et de manipulation comme peut l'être le loup-garou. Il faut repérer sa victime, les endroits où elle aime aller, lui parler et réussir à l'amener sur le lieu du crime sans éveiller ses soupçons. L'arme est un objet que le tueur doit avoir avec lui au moment du meurtre. Pour éviter les triches et mauvaise foi, des preuves photo peuvent être demandées.

    Lorsque l'on tue sa victime, on récupère sa victime à elle avec son lieu et son arme. Le gagnant de la partie est soit le dernier debout, soit le plus meurtrier des participants. Il peut même y avoir plusieurs parties et un palmarès officiel si le jeu plaît.

    Bref, la Killer Party, c'est toute une organisation, mais une fois qu'on est dedans, c'est dur d'en ressortir.

    Pour les petits exemples, bon pour les lieux, vous vous démerdez, mais pour les armes :

    • une feuille (arbre/papier)
    • un crayon
    • une cuillère
    • un tube de crème solaire
    • une bouteille de vin
    • un soutien-gorge
    • un chat

    Pour pimenter la partie, vous pouvez ajouter des directives, comme forcer votre victime à dire un certain mot pour qu'elle soit comptabilisée comme morte. Comme ça peut être un peu vache, il faut être un minimum expérimenté... Après, le plus important c'est de s'amuser alors, il ne me reste plus qu'à vous souhaiter un bon jeu !

    « Des nouvelles, plein de nouvelles !Tag littéraire »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 28 Septembre à 17:03

    Ha Ha ! La killer Party ! J'en avais fait une lors d'une soirée arrosée et c'était parti, légèrement, en sucette ! Mais ça a permit de rapprocher tous ceux qui ne se connaissaient pas ! Résultat : Soirée réussie !

    Avec les mêmes options dont tu nous parles ! Faire dire un mot était d'ailleurs assez marrant ! Jeu plus facile quand la victime est bien alcoolisé !

      • Samedi 29 Septembre à 18:18

        La Killer Party devient sérieuse sur la fin en général, quand il ne reste plus que cinq personnes en lice et que c'est des affamés de la victoire même avec trois shots de vodka dans le nez XD.

        J'y penserai pour la prochaine fois : soûler mes victimes pour mieux les avoir... (je suis si démoniaque !)

      • Samedi 29 Septembre à 19:18

        Ça marche bien sur les victimes bourrées ! J'ai perdu ^^

      • Samedi 29 Septembre à 21:28

        La prochaine fois, tu tourneras au jus de fruit, délinquant :p

      • Dimanche 30 Septembre à 11:57

        ^^

        Perdre dans ces conditions... ça va, ça me dérange pas ^^

        Déconne pas je tourne au jus de fruits depuis un mois pour cause de contrôle médical poussé ! Même pas droit à une binouse ^^

      • Dimanche 30 Septembre à 12:57

        Tu ne récoltes que ce que tu sèmes :p

      • Dimanche 30 Septembre à 13:28

        Et pan !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :