• Le Congrès

    C'était... extrêmement space. Mais c'était beau, putain ! Beau ! B-E-A-U ! Ce film est plein d'un symbolisme étrange que l'on ne comprend pas au premier visionnage (qui est exclusivement réservé à l'ébahissement de notre cerveau devant l'étrangeté du monde). Je vous mentirai en vous disant que j'ai tout compris, mais je peux au moins vous parler de ce qui a fait sens.

    Alors, pour le résumé (merci Allociné) :

    Robin Wright se voit proposer par la Miramount (équivalent à Paramount dans notre réalité) d’être scannée. Son alias pourra ainsi être librement exploité dans tous les films que la major compagnie hollywoodienne décidera de tourner, même les plus commerciaux, ceux qu’elle avait jusque-là refusés. Pendant 20 ans, elle disparaît donc de la circulation cinématographique et revient finalement comme invitée d’honneur du Congrès Miramount-Nagasaki, dans un monde transformé et aux apparences fantastiques…

    Ce long-métrage est à moitié tourné en prises de vue réelles et à moitié animé. Si la partie film m'a laissée avec un sentiment de "mouais, c'est bien joué", la partie animation m'a mis les globes oculaires sur orbite. C'était magnifique, une beauté de l'étrange qui n'est pas présente pour "lol c'est trop bizarre" mais bien pour faire passer des messages.

    Tout le long, on a l'impression de se balader dans un rêve étrange et dérangeant, qui provoque un espèce de malaise. C'est beau, mais on sent que cet onirisme pointe du doigt quelque chose de néfaste, comme une mise en garde.

    C'est une critique du monde du cinéma, mais aussi des avancées technologiques de plus en plus anthropophages, reléguant l'humanité au rang de gêne. Au travers le cinéma, on finit par voir une critique du fonctionnement de notre monde, et pas seulement de l'industrie de l'audio-visuel.

    Robin est aussi une mère de famille avec un enfant handicapé qui devient sourd et aveugle au fil du temps qui passe et dont la plus grande fille finit par prendre son indépendance. Aaron, le petit garçon, a une personnalité très singulière et est fasciné par les avions. Et on va retrouver tout au long du film des occurrences au vol, aux avions, aux oiseaux, la liberté en quelque sorte.

    Au final, on a un film intelligent qui critique aussi ouvertement que subtilement, avec un graphisme magnifique. Et si je ne peux pas le noter, je vous encourage à le voir au moins une fois dans votre vie (avec un bon pétard, pour ceux qui veulent juste profiter des images).

    « Sow Ay, ou la dépressionCernunnos - Partie II »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 23 Janvier à 19:55

    J'avoue ne pas sincèrement être hippé par le scénario, mais le style à l'air sympa, je verrais si je jette un oeil là dessus les prochains jours du coup! ^^ (tu as vus ça au ciné, ou en stream?)

      • Mardi 23 Janvier à 21:05

        Ça vaut le coup d’œil (et le scénario est presque annexe avec la quantité d'informations à ingurgiter au niveau des images ^^)

        Ni l'un ni l'autre ! J'ai emprunté le DVD à la médiathèque comme quelqu'un de pauvre avec une connexion internet de l'an 40.

    2
    Mardi 23 Janvier à 21:07

    Oh, a l'ancienne! Ca fait trop longtemps que je n'ai pas fais ça, tient. En tout cas ça permet de trouver de bonnes oeuvres, souvent peu connues du grand public. o/

      • Mardi 23 Janvier à 21:09

        La médiathèque de ma ville en est bourrée. Je suis tombée sur de ces trucs... (Tokyo Godfathers, par exemple... à voir)

    3
    Mardi 23 Janvier à 23:05

    Oh, ce titre. :') Je ne sais plus si je l'avais vu celui là, mais déjà vu plusieurs fois. J'ai tellement de mal à partir dans l'idée que c'est un minimum sérieux.

    Et je viens de voir que Le Congrès date de 2013! (je me disais, ça me rappelle ces trucs vieillot qui prenaient la poussière sans que ce soit mérité)

      • Mardi 23 Janvier à 23:26

        Franchement, le sérieux de l'histoire m'avait prise au dépourvu ^^. Je m'attendais à un truc drôle et mignon...

        Ouaip, il date, et ça se voit dans les parties en prise de vue réelle, où les styles des personnages sent bien 2013 ^^.

    4
    Mercredi 24 Janvier à 00:09

    Je le vois toujours difficilement comme quelque chose de sérieux, mais je regarderais ça demain je pense. ^^ Si j'ai accès au salon.

    Ca ne sera pas un soucis pour moi, ce sera même assez amusant de me replonger une fois de plus dans les "vieux" films!

      • Mercredi 24 Janvier à 10:03

        Bon visionnage alors ;)

    5
    Mercredi 24 Janvier à 12:39

    Merci à toi! ^^ (c'est toujours chouette de partager quelques découvertes de ce genre. o/)

    6
    Mercredi 24 Janvier à 22:57

    Eh bien, j'ai regardé ça ce soir. Je n'ai pas tout pigé non plus mais j'ai vraiment aimé. ^^ C'était intéressant, et je pense que je le reverrais plus tard en espérant piger plus de détails. Les sons sont aussi extra que les images, qui laissent effectivement beaucoup d'infos. je pense qu'on peut interpréter le tout de différentes manières, ce qui rend la chose moins "lourdes".  J'ai vite accroché (a ma grande surprise) mais j'ai parfois eut du mal pour certains passages, qui me paraissaient un peu trop "dingues" (je me suis déjà demandé "elle rêve encore ou pas, là?).

    Bref, merci pour la découverte, c'est vraiment cool! o/

      • Jeudi 25 Janvier à 07:26

        Si le mind-fuck s'éclaircit, préviens-moi ^^. Je suis contente que ça t'ait plu en tout cas. Moi, c'est pendant les scènes de mort et de cryogénisation où je me suis demandé si elle rêvait ou pas. Du coup, c'était brouillon dans ma tête à un moment, le temps que je me rende compte qu'une partie s'était vraiment passée.

        Comme quoi, je ne partage pas mes avis pour rien, c'est au moins utile à trois pelés quatre tondus XD.

    7
    Jeudi 25 Janvier à 12:43

    Durant l'heure qui à suivi j'ai eut un petit moment de réflexion, et en effet, plusieurs choses se sont mises en ordre. :) Il reste peut être quelques zones d'ombre mais de manière générale, ça va. Pour la partie cryo j'ai eut des doutes aussi, mais je pense avoir saisi l'idée maintenant. ^^

    Je verrais si je m'amuse à décortiquer un peu plus tard, parce qu'il a masse à dire sur ce film. (et là pour le moment, je vient de me lever, je ne me sent pas de me lancer dans une grosse réflexion avant d'avoir mangé un truc! :')

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :