• Je suis féministe

    Mes chers amis, je vois vos petites têtes étonnées d'ici : le féminisme ? C'est quoi ? Ça se mange ? Mais comme toute bonne observatrice, je vois aussi d'autres personnes derrière vous qui brandissent fusils et crucifix, horrifiés par la chose ! Pour un peu, ils me porteraient au bûcher pour cette hérésie. A vous, je peux assurer une chose : ce n'est ni une maladie, ni une pratique sectaire. Aux seconds, eh bien... Je ne dirai rien. Parce qu'on ne peut forcer personne (même si mon petit côté maso frétille à cette idée...).

    Je suis féministe

    Je pense qu'il est vital de clarifier une petite, minuscule chose : je suis féministe, pas "féminazie" (celui qui a créé ce nom a apparemment une grosse carence en imagination, appelez vite un médecin !). Ce qui signifie que je me bats pour faire valoir des droits égaux entre homme et femme, pas pour la suprématie des femmes (car nous savons bien que nous valons mieux que vous, messieurs, n'en doutez jamais : nous n'avons pas les mêmes valeurs).

    Nous sommes supérieures ! A genoux, manant ! Mouahahahaha !

    J'ai vu des hommes et des femmes refuser de se faire appeler féministe (alors qu'ils l'étaient sans aucun doute possible) à cause de la connotation négative qui reste dans l'esprit collectif. Ils préfèrent se faire appeler "égalitaristes". Pourquoi pas : nom différent, même combat.

    Dans ce cas, OK, je suis égalitariste. Et quand ce nom aura pris une connotation négative, on inventera autre chose pour supporter notre cause. Vous ne sentez pas comme un cercle vicieux ? Parce que là, c'est le serpent qui se mord la queue (et pas la mienne, kof kof... #le_mauvais_goût_officiel).

    Donc voilà, je fais mon coming-out dans cet article on ne peut plus inutile ! Mais je ne vais pas vous laisser repartir comme ça, ça non. Car je me dois de montrer à quel point une égalité légale est nécessaire, tant Mère-Nature a aimé enc*ler les femmes lors de leur conception !

    Tu la sens, Mère-Nature dans ton fondement ? Hein ? Tu la sens ?!

    Donc j'ai le plaisir de vous montrer à vous, messieurs, à quel point être une femme, c'est biologiquement chiant. Attention, le bureau des plaintes est ouvert !

                1. Les règles

     Comment ça, c'est vu et revu ? Oh, et puis m*rde, j'aime répéter et je vous emmercredi : parce qu'avoir Tchernobyl dans son slip une fois par mois, on s'y habitue pas, croyez-moi. Et j'insiste ! Parce que, bon, se lever de sa chaise de cours pour se rendre compte qu'on lui a refait une beauté façon "Le temps des cerises", c'est embarrassant. Et la tache au cul ? On en parle de la tache au cul ? Parce que bon, vous êtes mignons avec vos érections matinales, mais nous, quand on se réveille avec l'équivalent d'un apéro vampirique sur ses draps, y'a de quoi péter un câble.

    Bah quoi ? Fallait bien un GIF pour imager le propos...

    Ne parlons même pas des douleurs occasionnées par cette petite semaine. Parce que je risque de devenir vulgaire (#team_ovaires_en_bouillie #PLS). Et vous avez remarqué à quel point j'ai fait un effort. (félicitez-moiiiii #susucre)

                2. Les seins

    Toi, pauvre ignare qui pensait qu'avoir des seins, c'était cool, laisse-moi te détromper. On m'a dit que les personnes aimant les femmes avaient une espèce de fascination pour cette partie spécifique du corps. Je peux comprendre : c'est esthétiquement appréciable (je peux moi-même apprécier la beauté d'une poitrine bien dessinée (ne pas baver, ne pas baver...)).

    Boobs GIF - Find & Share on GIPHY

    Mais ! Déjà, au moindre choc, c'est douloureux : c'est comme avoir des testicules au niveau du torse (de rien, l'image est gratuite). Deuxièmement, même quand elle est petite, elle est gênante lorsque l'on fait du sport. Mon expérience des compétitions de gymnastique m'a appris qu'il était strictement interdit d'avoir le moindre sous-vêtement sous le justaucorps. Et bordel ! Ça bouge, ça retombe, c'est horrible ! Vous avez déjà essayé de faire un soleil avec des mandarines dans le tee-shirt ? (bon, OK, moi non plus) Et mon expérience du basket m'a appris que défendre, c'est s'exposer à un malencontreux coup de tête d'un petit sixième pile au bon endroit. De quoi te coucher au milieu du terrain pour dix minutes... Bon, par contre, je déments le truc sur "c'est difficile de dormir sur le ventre". C'est un mythe. A moins de faire du bonnet D, dormir sur le ventre n'est pas un problème.

                3. La grossesse et l'accouchement

    Vous savez quoi ? J'attends avec impatience le jour où on découvrira un moyen de faire porter les gosses aux hommes. Parce que, honnêtement, la grossesse, ça fait pas envie. Les hormones en folie, les nausées matinales, la petite vessie, etc... Sans compter le putain de mal de dos que tu te traînes, le bide énorme qui passe plus dans les cadrants de porte et NE PLUS POUVOIR DORMIR SUR LE VENTRE ! Qui a envie de subir ça pour avoir l'honneur de pondre un chiard moche et fripé ? Bon, OK, mon avis est légèrement biaisé (doux euphémisme) : je n'aime pas les enfants. Mais sérieux, se faire déchirer le bas-ventre par un truc de la taille d'un ballon de rugby, c'est tout sauf fun.

    (Et puis, c'est quoi cette histoire d'instinct maternel ?) (Une belle connerie, oui !) (Une bonne partie des jeunes femmes que je connais sont bien incapables de s'occuper d'un môme et fuient quand on veut leur coller entre les pattes.)

                4. L'art de pisser assis

     

    Tout est dans le nom. Quand vous, messieurs (et personnes associées étant pourvues d'un éléphant dans le slibard) avez une envie pressante : un poteau, un arbre, une aire d'autoroute déserte et hop, y'a plus qu'à baisser la braguette. Nous, on ne peut pas. Faut qu'on se trouve un coin tranquille, à l'abri des regards pour éviter de se montrer cul nu à une foule en délire. Et puis, on ne peut pas faire le concours de "qui pisse le plus loin ?" parce qu'on pisse là où on se pose, et gare aux chaussures mal placées. Et on a besoin de PQ en toute circonstance. C'est anti-économique au possible.

    Et oui, les femmes font caca, pour ceux qui vivraient encore dans le monde merveilleux de l'absence de logique biologique

                5. Mais être une femme, c'est quand même cool

    Et bah oui, parce que pour tout l'or du monde, je ne changerai pas de sexe. D'ailleurs, sachez, messieurs, que nous pourrions même ne pas avoir besoin de vous. Certaines espèces, comme le lézard fouette-queue, sont composées exclusivement de femelles qui se reproduisent par elles-mêmes.

    Matriarchy, bitches !

    Mais, messieurs, ne vous inquiétez pas : on vous aime quand même !

    Si quelqu'un souhaite répondre à cet article par un article du point de vue masculin, il est le bienvenu ! Partageons nos petites misères et réunissons-nous dans la paix d'Eklablog.

    « Juste un au revoir - Concours de drabbleLitchi Hikari Club, sortez-moi de làààààààà ! »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Dimanche 14 Mai à 20:16

    Cet article est sans doute mon préféré de la plateforme. Pour faire accoucher les hommes, il faudrait suivre l'exemple des hippocampes, ce sont les mâles qui accomplissent la gestation!

      • Dimanche 14 Mai à 21:22

        Merci ^^

        Il y a eu des expériences sur la grossesse masculine, apparemment, mais le problème c'est que la structure de l'utérus permet de protéger les organes internes de la femme lors de la grossesse, ce qu'un homme n'a pas. Du coup, il faudrait pouvoir créer un utérus artificiel fonctionnel... Mais, pour l'instant, ça tient de la science-fiction T^T

        Dommage qu'on ne soit pas des marsupiaux, ce serait bien pratique, pour le coup...

    2
    Lundi 15 Mai à 20:08

    Ce message est par-fait ! Et d'où tu sors certaines expressions ? "l'apéro vampirique"  xp

    Et on se rend compte que sans les inconvénients cités... We can conquer the fucking world. Rien que sans les deux premiers je serais déjà à l'ONU. 

    Par contre je ne démentirai pas complètement le "c'est difficile de dormir sur le ventre". Oui c'est possible, mais c'est vraiment désagréable, alors moi en tout cas je ne pourrais pas.

      • Mardi 16 Mai à 22:27

        C'est ce qu'on appelle le talent *cheveux dans le vent*

        Les femmes au pouvoir ! Les hommes à la vaisselle XD (ah, mais c'est déjà fait !)

        Le truc des seins, c'est sûr que ça dépend des personnes, mais les gens en font une généralité alors que la team œufs au plat n'a aucun problème ^^ (et la moyenne française est en bonnet B, ce qui n'est pas excessif)

    3
    Mardi 16 Mai à 23:10

    Je pense vraiment que tu as du talent pour l'écriture.

    La moyenne française a bien de la chance x_X J'ai mal au dos rien qu'en regardant le gif de la tenniswoman.

      • Mardi 16 Mai à 23:17

        Merci ^^ c'est trop gentil... *se liquéfie*

        Moui, nous, la moyenne, on est bien ^^ (mais j'arrive quand même à avoir mal au dos, pas d'inquiétude)

    4
    Jeudi 18 Mai à 19:00

    Les règles, cette horreur... Comme le dit si bien Natoo, c'est comme si on donnait un coup de pied dans les organes reproducteurs d'un gars pendant sept jours, non stop et qu'on lui disait " Au mois prochain et ce jusqu'à tes cinquante ans ! " quand c'est fini. Il déprimerait grave, je pense... Et puis c'est pas pratique pour les hématophobes.... ( dont je suis )
    Et je ne démentirai jamais l'affirmation qu'on ne peut pas dormir sur le dos, étant donné que je ne peux pas, ça me fait mal. D'ailleurs, j'ai arrêté de dormir sur le dos dès que j'ai dépassé le bonnet B ( et maintenant, youpi, je fais du E ) et c'est CHIANT LES SEINS. CA BOUGE QUAND TU COURS ET TOUT LE MONDE SE FOUT DE TA GUEULE.
     Bref. Faites tester à un homme tout ce qu'endure une femme dans sa vie, et il comprendra qu'elles souffrent toute leur vie^^. De toute façon OLYMPE DE GOUGES C'EST LA MEILLEURE NA !

      • Samedi 20 Mai à 16:10

        Vive Natoo et bénis soient les petits seins ! ^^

        Mais, un jour, les scientifiques feront des miracles sur les hommes... >.>

    5
    Samedi 20 Mai à 22:59

    Tiens je l'ai oublié mais une belle arnaque c'est aussi la contraception. Franchement pour les femmes tu as une multitude de trucs, stérilet, implant, anneau, pilules tout ça... Et pour les gars il me semble qu'il n'y a qu'une seule chose. On se fout un peu de nous.

    Et je ne sais plus où j'ai vu que des pilules pour les hommes avaient été créés, mais que l'idée avait été abandonnée parce que les testeurs se plaignait de maux de tête, de prise de poids et de devoir la prendre quotidiennement à la même heure... Soit exactement les mêmes problèmes que pour la pilule féminine, mais non ça c'est moins grave ^^"

      • Dimanche 21 Mai à 11:02

        C'est sûr que c'est un peu la merde ^^"

        Il me semble que les hommes, comme nous, peuvent mettre un patch contraceptif. Après, pour les pilules, il me semble aussi qu'il y avait des risques et qu'ils ont préféré revoir le truc plutôt que de mettre les sujets en danger. (les couilles qu'on a eu avec la pilule féminine leur a sûrement servi de leçon)

        Et puis, pour la capote, ils peuvent se plaindre aussi, je crois, puisqu'en général, c'est à eux de la mettre ^^. Mais bon, on est assez égaux sur ce point.

    6
    Dimanche 21 Mai à 13:43

    Ils peuvent se plaindre, mais niveau risque sur la santé on est toujours très très loin des stérilets et pilule, une allergie au pire ? Et on dit que par prudence il est préférable que les deux personnes en mettent une.

    Pour le patch je ne savais pas, mais même pour les filles ça n'a pas l'air super fiable comme méthode.

      • Dimanche 21 Mai à 15:28

        Le mieux, ce serait encore d'avoir des détecteurs hormonaux super précis pour savoir quand est la période d'ovulation, et de ne pas avoir à prendre cette foutue pilule. Je suis pas fan du stérilet, mais ce n'est que mon avis.

        Mais, oui, c'est sûr que si tout le monde prend ce genre de truc, c'est plus safe pour tout le monde ^^.

        Le patch est moins fiable que la pilule, mais il est quand même efficace ^^

    7
    Dimanche 21 Mai à 16:40

    Ce serait génial oui X) Si la nature était parfaite on aurait un genre de bouton on/off à activer seulement si on veut des enfants. Mais la nature aime bien nous voir souffrir un peu.

    Je ne suis pas fan non plus du stérilet. Je l'ai déjà envisagée mais j'ai été découragée par tous les risques, effets secondaires, problèmes, etc. quand j'ai fait des recherches sur internet. C'est comme quand tu regardes sur google pour un rhume, et 10 minutes après tu deviens parano et tu es persuadé d'avoir une maladie hyper rare et mortelle v_V

      • Dimanche 21 Mai à 19:28

        La nature aime nous jeter à la gueule qu'elle n'est pas parfaite... Il nous faudrait un truc comme pour les diabétiques : une goutte de sang et paf ! on a le taux d'hormones. Mais non, ça n'a pas encore été fait...

        Doctissimo, ou le Malade Imaginaire dans l'inconscient général. Tu deviens hypocondriaque en cinq secondes top chrono XD

    8
    Dimanche 21 Mai à 21:20

    XD Ça me rappelle tellement le sketch du palmashow sur l'insomnie. 

    Insomnie + Doctissimo = Cancer du cerveau

    Ne jamais aller sur doctissimo en pleine nuit. La dernière fois que j'ai fait ça m'a servi de leçon. J'ai lu des noms de maladie en allemand-reptilien et des recommandations digne d'une secte illuminatis. De quoi vouloir désinfecter sa maison à l'eau de javel (car on sait jamais!). Et à la base je cherchais juste un truc rapide pour le nez bouché o_O

      • Dimanche 21 Mai à 22:36

        Je veux bien te croire XD

        Le plus simple, quand on veut un conseil, c'est de demander à ses parents. Ça finit toujours en "Prends un doliprane et va te coucher, ça ira mieux demain." Le plus avisé des conseils.

    9
    Lundi 22 Mai à 00:00

    Ah ça me rassure on reçoit le même genre de conseil ^^

    "Tu as mal à la tête ? Ben prend un doliprane."

    "Enrhumé ? Ben prend un doliprane."

    "Tu t'es coupé un bras en préparant un cheesecake ? Bon allez prend deux dolipranes et va te coucher, demain il aura repoussé."

    Dolipranne. Best advice EVER.

      • Mercredi 24 Mai à 23:21

        L'infirmière de mon lycée a la même méthode. Le problème, c'est qu'on a option rugby et option équitation au lycée, donc le doliprane... ("Tu t'es ouvert la tête ? Prends un doliprane.")

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :