• Ayez des gosses

    canal-le-placard5 – Fubiz Media

    J'avais fait ce texte pour un mini-concours sur le Forum des Jeunes Écrivains, et comme je l'aime bien, j'avais envie de vous le montrer. Il date un peu donc je l'ai légèrement modifié. Le but du jeu était d'inclure 10 mots choisis par les gagnants dans un texte court.

     A ce moment-là, c'était :

    1. Artifices
    2. Turquoise 
    3. Topinambour 
    4. Mastaba  
    5. Seriner  
    6. Putrescence  
    7. Poil 
    8. Abracadabrantesque
    9. Décolleté
    10. Cerise

     

              Poussant mes topinambours du bout de ma fourchette, j'observe ma mère du coin de l’œil. Voilà bien dix minutes qu'elle me serine sans se lasser. N'est-elle donc jamais fatiguée de me forcer à manger ces trucs infâmes ? Il faudrait qu'un jour, peut-être, elle goûte à sa cuisine au lieu de se commander des sushis à tous les repas... Non, vraiment, ce plat est l'essence même de la putrescence. Une putrescence qui est loin de ne toucher que ses plats d'ailleurs : elle la grignote, elle aussi, jusqu'à la moelle.

              Je regarde l'horloge. Papa travaille aujourd'hui, ce qui veut dire que... Tilililili ! Et voilà, le téléphone sonne. Ma mère se lève de sa chaise à une vitesse folle, m'oubliant totalement pour se jeter sur le combiné. Je repose mon couvert, enfin libérée de la surveillance du dragon. Ah, elle l'aime, ce téléphone. Enfin, c'est plus la personne à l'autre bout du fil, qu'elle aime. Et ce n'est pas mon père.

              Elle se dandine d'un pied sur l'autre, elle rit. Les jours où Papa est absent, elle se fait toujours belle. Tiens, je n'avais jamais vu ce haut, il est pas mal. Je dois dire qu'elle a bon goût, le turquoise lui va bien. Par contre, j'apprécierai que ses décolletés soient moins plongeants : être intime avec ses sous-vêtements à chaque fois qu'elle se penche n'est pas génial pour ma santé mentale. Il faudrait aussi lui dire qu'elle est trop maquillée, ses traits sont presque figés par le masque de cosmétiques. Tu n'as plus l'âge, Maman. Tous les artifices qu'elle utilise pour cacher les pattes d'oies qui apparaissent aux coins de ces yeux et les rides qui plissent son front, je trouve ça pathétique.

              La sonnette retentit. Elle raccroche et va à la porte. C'est lui. Il passe le pas de la porte et l'embrasse... Nan mais beurk, quoi ! Faîtes ça ailleurs !

              Je triture encore une fois la bouillie infâme dans mon assiette, l'odeur me remonte dans le nez. C'est froid maintenant, de mieux en mieux... Ils sont assis sur le canapé, le même où Papa se repose, le dimanche après-midi. Elle n'a pas honte ? Juste un poil ? Et Papa qui ne voit rien, ou qui n'a pas envie de voir, je ne sais pas. Pourtant, elle lui en sort, des excuses abracadabrantesques. Je ne sais pas comment il fait pour tout gober.

              Si c'était moi, je la tuerais. Après tout, la fidélité, c'est important. Et puis, je cacherais le corps, comme on a vu dans Barnaby. Ou alors, je la mettrais dans un tombeau, comme on a vu en classe, un beau et grand mastaba !

              Mais bon, après tout, ce n'est pas mon problème, ce n'est pas moi qui est mariée avec elle. Et voilà, ils font des cochonneries sur le canapé. Ils pourraient pas se cacher, un peu ?

              Ma fourchette colle, c'est dégoûtant. De toute façon, Maman est trop occupée pour m'engueuler. Je me lève et vide mon assiette dans la poubelle sans regret. Passant à côté de la corbeille à fruits, je prends une cerise et en profite pour regarder par la fenêtre. Le portail est ouvert. Une voiture familière s'engage dans l'allée. Papa est de retour tôt, aujourd'hui.

     

    Alors, qu'en pensez-vous ?

     

    « WooshesWonderwoman, I don't care, I love it. »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Dimanche 25 Juin à 12:11

    Je suis pas sur de comprendre le rapport avec le titre de l'article. Ou alors je ne veux pas savoir...

      • Dimanche 25 Juin à 13:14

        Ce n'est pas le titre de la nouvelle, puisqu'elle n'en a pas. Mais en la relisant, je me suis rendu compte à quel point cette gamine était une sociopathe, et je me suis dit que, décidément, les gosses, c'était quelque chose ^^

    2
    Lundi 26 Juin à 10:15

    J'adore ce texte !

    C'est vraiment une sale gosse, mais d'un autre côté, la mère est aussi horrible x)

    J'aurais bien voulu connaître la réaction du père. Le pauvre !

    En tout cas, c'est génial que tu sois partie dans ce genre de texte là, j'y aurai jamais pensé ! Quand j'ai vu les mots je me suis dis 'Oulà !'

      • Lundi 26 Juin à 21:42

        J'avais tellement galéré à placer tous les mots ^^. C'est vrai que la mère est pas mal dans son genre, mais la fille est clairement une sociopathe.

        Je laisse la place à ton imagination pour la réaction du père ^^ (un texte réponse ?)

        Quand on voit la liste de mots, ça n'évoque pas la même chose à chaque personne : certains mots ressortent plus que d'autres et on les assemble différemment : c'est la magie de l'imagination ^^

      • Mardi 27 Juin à 08:05
        La magie de l'imagination de Reindeer ! Waw ! Moi j'adore ;)

        Un texte réponse ? Hum... Je ne sais pas ! On a pas le même style d'écriture, je ne suis pas sûre d'y parvenir, mais je vais y réfléchir ! ;)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :