• L'épique course d'une prépa nulle en sport

    Light Up Run 2016 - La course fluo et décalée !

    Comme je n'aime pas rester inactive (bien que ma flemme soit passée à un niveau quasi légendaire depuis la rentrée en prépa...), j'ai décidé de participer à la Light Up Run à Orléans, le vendredi 7 avril : 5km de sueur avec quelques obstacles, et c'était... Génial !

    Devant la cathédrale d'Orléans

    Avec mes sœurs, on a décidé de se faire un truc ensemble, et quoi de mieux pour raffermir les liens fraternels que de suer comme des porcs de concert ? Bon, OK, beaucoup de choses. Mais on s'est inscrites. Comme mon année est très chargée, j'ai à peine le temps de faire du sport. Du coup, quand on est arrivées, j'étais tendue comme un string, sûre de ne pas réussir à courir, de me faire mal, et, le pire... de me ridiculiser (rassurez-vous, c'est seulement nocif pour votre amour-propre, si tant est que vous en avez un).

    On est allées récupérer nos kit de participants, soit un sac contenant : un magnifique tee-shirt fluo (façon panneau publicitaire avec tous les sponsors, dont McDo... foutez-vous de nous !), un bandeau fluo qui a tué ma crédibilité d'un coup et une bouteille d'eau. En gros, c'était bien organisé, ils ont fait ça bien !

    Au point de départ, on a failli être en retard, mais les animateurs nous faisaient faire des trucs à la con devant la ligne : "mettez-vous en position de starter !", "tous le monde lève les bras !", "on va faire une vidéo", etc... Ils retardaient le lancement pour que tout le monde soit prêt.

    Parcours

    Au top départ, j'ai cru que j'allais me faire semer, et, en fait... tout le monde était aussi lent que moi ! On est partis sur un rythme du type "escargot paraplégique" et c'était tout tranquille.

    Le premier obstacles : les joueurs de football américain. Ils étaient là, en plein milieu de la rue et fallait passer. Technique de bourrin : j'ai foncé dans le tas sans ralentir. Efficacité : totale/20.

    L'épique course d'une prépa nulle en sport

    Ensuite, il y eu les pneus, la cage à élastiques, rien de bien compliqué. Le plus dur : garder le rythme de course. On est passés à travers le centre d'Orléans en long en large et en travers, j'ai vu des coins que je ne connaissais pas : des rues, des parcs, des passages sinueux et des grandes voies. Les gens gardaient les fenêtres ouvertes pour nous regarder courir. Y'a même un gosse qui s'est posté à un tournant pour toper les coureurs !

    L'épique course d'une prépa nulle en sport

    Bref, c'était super sympa. A l'arrivée, y'avait même un photographe qui nous prenait. Ensuite, il y avait une petite fête avec de la musique électro. Dommage que la piste soit restée vide : on se sentait un peu seules... Mais bon, l'intention était louable ! On ne peut que s'améliorer : la prochaine sera la bonne !

    L'épique course d'une prépa nulle en sport

    Bilan : de la sueur, de la douleur et des courbatures, mais je suis contente d'y avoir participé, et pourquoi pas la refaire l'année prochaine ? L'ambiance m'a littéralement transportée, les gens qui vous encouragent à chaque tournant, qui vous poussent à continuer... C'est ça qu'on aime, c'est ça le sport !

    Enfin, faut pas pousser

    « Pourquoi je n'aime pas le foot.Résultats du concours d'écriture »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Samedi 8 Avril à 18:17

    "J'avais peur de me ridiculiser" I know that feel bro

      • Samedi 8 Avril à 18:21

        J'ai des réminiscences d'un fameux accrobranche où je suis restée bloquée dix minutes au milieu d'un mur d'escalade en pleurant comme une désespérée... Je crois que le sport me hais, frère... T^T

      • Samedi 8 Avril à 18:35

        Bwahahaha ! Moi j'ai vomi après avoir couru 1 km, t'inquetes pas, y en a pour tout le monde. Je crois bien qu'être énorme et sec c'est pas fait pour nous :p

      • Samedi 8 Avril à 18:39

        Notre génie sportif résidera dans le fait de ne pas en faire ! Et il ne sera reconnu qu'après notre mort...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :