• Radio Bambi #16 : Naître fille

    Je tenais à vous partager cette vidéo qui m'a beaucoup touchée, et que je trouve d'une justesse incomparable. Parce que le rôle d'un père, mais aussi d'une mère, c'est d'inculquer à la génération future une façon de penser qui instaure le respect de l'autre.

    Il faut lutter contre le machisme ordinaire, le slut-shaming et la culture du viol. Et ce combat, il commence par nous, qui sommes peut-être les parents de demain.

    « La bêteTEDx Talks »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 11 Août à 14:47

    C'est un peu triste

      • Vendredi 11 Août à 15:00

        La vie n'est pas rose, alors on préfère cacher la misère et faire semblant de ne rien voir. C'est en révélant la supercherie qu'on fait bouger les mentalités ^^.

    2
    Vendredi 11 Août à 15:03

    Moi j'ai des ennemis moins agés que moi et ils me traites de Pute alors que j'en ai vraiment pas l'air

      • Vendredi 11 Août à 15:09

        Le terme "pute" a perdu son sens de "prostituée" depuis longtemps. De nos jours, quand certaines personnes à l'intellect limité veulent insulter une fille, ils la traitent de pute, insulte qui n'est JAMAIS justifiée, que la fille porte un jogging ou une mini jupe.

        Ce ne sont pas des ennemis que tu as là, seulement des abrutis qui cherchent à se rendre intéressants. Il faut juste les ignorer : tu n'as pas à te rabaisser à leur niveau. Et surtout, ne te culpabilise jamais pour ce que tu portes, ou juste pour ta manière d'être : ne leur fais pas ce plaisir.

    3
    Vendredi 11 Août à 15:55

    Intention louable derrière la première vidéo, mais je suis un peu confuse. Est-ce qu'on peut vraiment aborder autant de sujets, en si peu de temps ? C'est un peu succinct pour de la sensibilisation je trouve. Enfin sur la question du harcèlement c'est assez clair, mais réduire la violence conjugale à de la simple misogynie c'est un peu simpliste, bien que je ne sois pas sociologue. (Et est-ce que la musique ne dessert pas un peu la cause, j'ai failli couper à cause de ça snouf.)

      • Vendredi 11 Août à 22:36

        C'est un message à destination des parents, qui sont déjà conscients des problèmes abordés. Il s'agit d'une piqûre de rappel plus que d'une explication.

        Ils ne réduisent pas la violence conjugale à de la simple misogynie ou, du moins, je ne le vois pas comme ça. C'est juste que depuis tout petits, on laisse les enfants faire ce qu'ils veulent, et notamment chez les garçons, on va retrouver ce comportement plus tard, mais exacerbé. L'idée que "la femme sera là quoique je fasse puisqu'elle m'est inférieure" est parfois incrusté bien profondément dans le subconscient.

        (Je comprends la musique dans le sens où il s'agit d'une lettre d'enfant à son père, c'est quelque chose de doux, mais avec un lourd message. Le contraste est là pour mettre en valeur ce qui est dit.)

      • Vendredi 11 Août à 22:40

        Oh, d'accord. En y repensant c'est juste la musique qui me dérange, et c'est un peu stupide de s'arrêter à ça. :/

    4
    Vendredi 11 Août à 20:53

    Moi j'sais pas, ta un père et il voit grandir sa fille qui va vers des garçons et qui voit sa fille enceinte alors qu'avant c'était sa toute petite fille qu'il adorait. Sa doit faire bizarre défois à un père de voir sa fille comme sa grande et tout. 

      • Vendredi 11 Août à 22:37

        Chaque parent sait que ses enfants ne lui sera pas toujours exclusif. Mais c'est vrai que certains ont du mal à les voir grandir.

    5
    Samedi 12 Août à 13:15

    C'est super de faire tourner ces vidéos. Parce que c'est vrai qu'on peut changer le monde en éduquant nos futurs enfants de manière à les détourner de tout ça. Mais on ne peut pas tout changer non plus.

    Il y aura toujours ceux qui ne sauront pas que c'est mal, et qui le feront quand même, malheureusement on y peut rien si on ne voit pas cela.

    Et puis il y aura toujours ceux qui ne voient pas, et ceux qui font semblant de ne pas voir.

      • Samedi 12 Août à 21:19

        Pour ces gens bouchés, malheureusement, je ne peux rien faire d'autre que leur prescrire une cure de choux de Bruxelles...

      • Samedi 12 Août à 21:41
        Oh trop bien ! :D Quel remède d'enfer !
    6
    Mardi 22 Août à 07:35

    En temps que parents, il est de notre devoir de prendre les devants sur ce genre de comportement. J'inculque dès à présent le respect des femmes, enfants, personnes âgées ou plutôt de tout être vivant à mes enfants depuis leur plus jeune age et je surveille cela de prêt. Hors de question que mes gosses manquent de respect à qui que ce soit !

    Beaucoup pensent que les enseignants sont là pour gérer nos gamins ( Véridique ) mais c'est une surveillance parentale accrue qui nous permettra de guider nos enfants dans le droit chemin... enfin à mon avis !

      • Mardi 22 Août à 12:13

        Le respect est une notion clé de l'éducation, mais elle est de plus en plus négligée, si l'on en croit l'attitude de certains enfants face à leur professeur ou représentant de l'autorité. Les enseignants sont là pour enseigner leurs connaissances, mais l'éducation pure est, pour moi (et je rejoins ton avis), le rôle des parents.

    7
    Mardi 19 Septembre à 11:29

    Moi je vais défendre un peu les garçons. Quand on voit sur la vidéo une fillette avec une minijupe au ras de la culotte, je me dis pourquoi elle s’habille comme ça? Qu'est-ce qu'elle cherche à part la provocation? C'est la faute des parents qui autorisent leurs filles à s'habiller de cette manière. Si une fille ne cherche pas à provoquer et s'habille normalement dans la rue, personne n'ira l'insulter de la sorte. Il n'y a pas longtemps, j'ai vu une gamine de 11 ou 12 ans, avec une minijupe au ras de la culotte, maquillée à outrance, et portant des talons aiguilles. WTF! Que font les parents?! oh Après, il ne faut pas s’étonner que la gamine se fasse insulter et ensuite pleure. Le respect ça se gagne, et c'est trop facile de rejeter la faute uniquement sur les garçons.

      • Mardi 19 Septembre à 12:24

        Salut Doc ! Je pense qu'il ne faut pas généralisé... la mini-jupe passe encore... ma fille en porte à 4 ans... je te rejoins sur le maquillage et le ras la moule à 11 ou 12 ans qui plus est avec des talons aiguilles... certains parents ne sont pas conscient de la dangerosité d'une telle tenue ! Mais l'apparence physique ou vestimentaire ne doit pas être un facteur de violence de nos jours... chacun à le droit à la différence même si celle-ci peut-être choquante... Mais je ne défends pas seulement les demoiselles, les garçons sont tout autant victimes de violences verbales... Le devoir des parents est d'éduquer leurs enfants au respect de l'autre et du monde qui les entoure ! J'essaye de faire au mieux dans ce sens et pour l'instant ça se passe plutôt bien... je croise les doigts ^^

      • Mardi 19 Septembre à 13:40

        Salut Damstarr! Je ne veux pas critiquer ta méthode d’éducation... mais si tu laisses ta fille de 4 ans portée la minijupe... qu'est-ce que ce sera plus tard? oh Désolé, je suis en désaccord avec toi. La provocation engendre souvent uniquement la violence, qu'elle soit verbale ou physique, c'est un fait indiscutable! Un gars qui cherche la bagarre, la trouve. Une fille qui s'habille dans l'intention de provoquer, tôt ou tard elle finira par avoir des ennuis. Nous vivons dans une société civilisée (enfin plus ou moins), et il y a des règles vestimentaires qu'il faut respecter. Il y a des enfants, des personnes âgées, etc. Tu peux t’habiller comme bon te semble chez-toi, mais pas dans un espace public. Le respect des autres doit être respecté. Si tu veux être respecté, respectes-toi et les autres, et ils te respecteront. Dans le bus, il y a quelque temps, j'ai vu des gamines, 13, 14 ans avec leurs strings qui sortaient de leurs jeans. no
        Et ensuite, quand elles se font traiter de "putes", elles sont étonnées. he

    8
    Mardi 19 Septembre à 15:20

    La mini-jupe n'est pas forcément un vêtement provocateur Doc ( Enfin ça dépend quelle type de mini-jupe, je suis pas fan du ras-la-moule ) ! Surtout sur une gamine de 4 ans ! Et je ne cherche à provoquer personne !! Et elle encore moins !! Et ne t'inquiète pas de l'éducation que je donne à mes enfants... Tu sais je n'ai aucunement l'intention de laisser ma fille montrer son boule à tout le monde quand elle sera plus vieille... On appelle ça l'autorité parentale ! Tout est une question d'éducation...

    Des règles vestimentaires ? Tous en pantalon alors !? Libre à toi d'être un mouton mon Doc ! Tant que les gens ne se balade pas à poil dans la rue ça me va, perso ! Je suis d'accord avec toi sur le point que certaines tenues peuvent être choquantes, mais la liberté passe aussi par là !

    Bonne journée Doc !

      • Mardi 19 Septembre à 21:46

        Eh bien, eh bien, j'ai comme l'impression que mes joyeux amis de la forêt sont en conflit... Il est donc de mon devoir de me lancer, glaive à la main, dans la mêlée !

         

        Doc : Il est important de respecter la pudeur des autres, mais ça ne doit pas pour autant nous empêcher de porter ce que l'on aime. Certaines personnes considèrent qu'une femme ne devrait pas montrer ses genoux ? Devons-nous prendre en compte son avis et nous balader en tenue de cosmonaute pour satisfaire ses désirs ? Non. Porter une jupe courte ne devrait pas nous attirer d'insultes, quelque soit sa longueur. J'entends dans ton discours un écho de "Elle s'est fait agresser ? C'est pas étonnant vu sa tenue !". Et crois-moi, je n'aime pas ça. Nous sommes dans un pays libre ! Et si les garçons ont le droit de nous montrer leurs caleçons, en quel honneur devrions-nous cacher nos culottes ?

        D'ailleurs, je ne culpabilise pas uniquement les garçons, le slut-shaming est aussi bien présent chez les représentantes de la gente féminine, et ça n'en est pas glorieux pour autant. Ici, je parlais d'une généralité, je ne cherchais pas à pointer du doigt chaque paire de couilles en ce monde en hurlant à l'hérésie, merci bien.

        Tu parles de provocation sans connaître le fond du problème : beaucoup de femmes, même habillées "selon les codes sociaux" ont des problèmes parce que "oh mon dieu, elle a montré sa gorge : que le divin pardonne cet outrage à mon regard". On n'est plus au Moyen-Âge, mais ça n'empêche pas les gens de se comporter comme des grouillots de bas-étage à la vue d'une paire de jambes. C'est ce problème-là qu'il faut neutraliser avant de dire aux filles d'aller se rhabiller. Si, de toute manière, même habillées "correctement" on n'est pas en sécurité, à quoi bon se priver ?

         

        Damstarr : Ah, papa poule a trouvé un contestataire à l'éducation de sa fille ^^. De toute façon, tant qu'elle est petite, tu peux bien l'habiller comme tu veux : il n'y aura rien de sexuel à voir sa culotte. Une fois adolescente, elle aura peut-être ce genre de problèmes, mais tu as encore le temps d'y penser, et peut-être que tu ne réagiras pas de la manière dont tu le penses actuellement : le futur est imprévisible !

        Eh oui, je suis d'accord avec toi : tous en pantalon, c'est triste... METTEZ DES KILTS !

    9
    Mercredi 20 Septembre à 12:42

    Vive le kilt sauf sur les poilus ! Pas de conflit entre Doc et moi, t'inquiète ! On est pas toujours d'accord et heureusement, hein mon Doc ?

      • Jeudi 21 Septembre à 20:29

        Il n'y a aucun conflit entre Damstarr et moi, seulement une opinion divergente sur la minijupe à 4 ans. Je crois qu'il y a un malentendu car je ne suis pas contre la minijupe pour des FEMMES! J'adore les minijupes sur des FEMMES! D'ailleurs, ce ne sont pas les femmes qui se font insulter mais des gamines et des adolescentes dans les collèges. Quand une fillette s’habille de façon provocante, elle ne sera jamais respectée par les garçons. Je vais vous dire un secret... Aucun garçon ne présentera une salope à sa mère et son père. Les putes et les salopes ne sont pas respectées et ne seront jamais respectées dans la société.
        Reindeer : Tu peux t'habiller comme tu veux mais ensuite il faudra assumer tes actes avec souvent des conséquences pas très agréables. Je répète une dernière fois. Si une fille ne cherche pas à provoquer les garçons et s'habille normalement dans la rue, personne n'ira l'insulter. smile

      • Jeudi 21 Septembre à 22:21

        Tu fais des raccourcis déplaisants : minijupe + adolescente = pute. Une adolescente qui s'habille "de façon provocante" selon tes dires ne devrait jamais s'attirer d'insultes, c'est ce que l'on appelle le slut-shaming, et tu en es un parfait usager puisque tu ne te rends même pas compte de la portée de ce que tu dis.

        Traiter une enfant de "salope", c'est immonde. L'adolescence est un passage difficile où l'on se cherche et où l'on cherche à appartenir à un groupe social, à s'intégrer. Une jeune fille peut chercher une certaine assurance, une confiance en elle en s'habillant de façon similaire à ses amies sans pour autant être une pute.

        Pour ce qui est du respect des garçons de leur âge, c'est sûr qu'avec un parent comme toi qui hurle à la prostitution pour quelques déshabillés, le gosse ne va pas baigner dans la tolérance... C'est là qu'on revient à "le respect est une affaire qui se règle chez soi, pas dans une cour d'école". C'est aux parents d'inculquer ça.

        Personne ne veut présenter une pute à ses parents ? Parce que c'est encore aux parents de donner leur avis ? On aime qui on veut, c'est une liberté. Et on n'aime pas une personne uniquement de par son physique. Une personne un peu spéciale de l'extérieur peut se révéler être tout à fait merveilleuse. Aussi, sa façon de s'habiller peut découler d'une mauvaise expérience, avoir une raison personnelle. Bref, on ne juge pas quelqu'un sur son physique, on ne le blâme pas pour être différent.

    10
    Vendredi 22 Septembre à 13:21

    Pour info Doc j'ai déjà ramené une fille qui s'habillait de façon provocatrice à mes parents, pas une pute je te rassure, mais une jeune femme qui se sentait bien ainsi ! Je n'habille pas ma fille de façon provocante, ouf ! On l'habille de façon mignonne et ça plait plutôt, à elle comme à son entourage... On ne lui met pas de jupe avec bas résille à son âge... pauv' tit' louloute ! Doc, sans vouloir prendre parti et tu sais que j'apprécie nos échanges sur la plateforme, je suis assez d'accord avec Reindeer ( Notre présidente à tous, ^^ ). D'ailleurs c'est pour quand les prochaines élections ? Fô que je demande à Mad !

      • Samedi 23 Septembre à 11:44

        Reindeer : "Slut-shaming"... encore une expression à la con! Slut en anglais veut dire "salope" et shaming "honte". Honte d’être une salope?! Haha c'est un nouveau mouvement féministe d'adolescentes! lol
        Non, ce qui est immonde c'est d’habiller des enfants comme certaines femmes adultes vendant leurs culs. Maquillage et minijupe ce n'est pas pour les enfants.
        Comment les putes s'habillent-elles? Minijupes, gros décolletés, et talons aiguilles. Elles font ça pour provoquer et attirer le client.
        Si une adolescente s'habille de la même manière, elle sera perçue et cataloguée comme tel par les garçons et les femmes adultes aussi. Et ne sera jamais respectée!  
        La liberté, c'est aussi de prendre en considération les autres, en incluant la pudeur et la moralité. Autrement, sort à poil dans la rue avec une plume dans le cul, en disant : c'est ma liberté et je fais ce que je veux! Crotte!
        Pareil pour la tolérance, il y a des limites à ne pas dépasser quand on vit en société. Un jour, quand tu auras une fille, et tu verras le regard vicieux de certains hommes sur elle, parce que tu l'as habillée de façon inappropriée, alors peut-être que tu changeras d'opinion et tu mettras ta liberté où je pense! Que tu veuilles ou non, tout le monde juge en premier l'apparence, et c'est un fait indiscutable!

        Damstarr : Je pense que tu as compris le message et pas la peine de le dénaturer. Maintenant, tu fais comme tu veux. Il y a assez de pédophiles dans ce foutu monde, et l'enfant est leur proie.

      • Samedi 23 Septembre à 12:30

        Damstarr : Je resterai Présidente ! Car tel est mon bon plaisir, mouahahaha !

         

        Doc : Renseigne-toi avant de cracher sur le féminisme, je te prie. Le slut-shaming est le fait de traiter une femme de salope, de la harceler juste parce qu'elle a osé montrer ses genoux. C'est un type de harcèlement reconnu et tu n'as pas à t'en moquer.

        Ce que je défends, ce n'est pas le naturisme en pleine rue, merci bien, mais la liberté de s'habiller comme on veut, dans la limite de la pudeur et de la légalité. Il n'est en aucun cas offensant de porter une mini-jupe ou des talons, ou même de se maquiller. Certaines jeunes filles se sentent bien comme ça, elles en ont besoin pour avoir confiance en elles.

        Je ne parle pas des jeunes filles qui "racolent", s'habillent comme ça juste pour attirer les garçons car celles-ci savent ce qu'elles risquent. Je parle de ces jeunes filles qui cherchent à se construire à l'adolescence, à s'intégrer.

        D'ailleurs, ce n'est sûrement pas leurs parents qui les habillent, vu que les adolescentes commencent à choisir leurs habits elles-même. Elles ont besoin de tester, de chercher ce qui leur plaît, et avoir des abrutis qui hurlent à la salope sur leurs pas, ce n'est pas ce qu'il y a de plus facile pour se trouver et être bien dans sa peau...

        Et ce n'est pas parce que tout le monde juge sur l'apparence qu'il faut s'y soumettre, c'est en allant à contre-courant qu'on fait changer les choses, pas en s'inclinant devant la fatalité.

        Au fait, d'où te vient l'idée que je porte des mini-jupes ? Je peux défendre une cause sans pourtant être concernée directement. Ce n'est pas parce que je défends les animaux maltraités que je suis un chien battu, non ?

        Et si j'ai une fille un jour, je la soutiendrai dans ses choix, mais pas au point de la laisser sortir à poil. Il y a des limites, je le reconnais, et tu n'as pas à m'accuser d'être irresponsable parce que je tiens des propos qui offensent ton opinion et tes valeurs.

    11
    Samedi 23 Septembre à 13:26

    Reindeer : Oh please! "Montrer ses genoux"... même les grand-mères les montrent. Ton mouvement "honte d’être une salope" ne tient pas la route en Europe. Il est valable dans les pays arabes où les femmes sont toutes habillées comme des ninjas, mais pas en Europe!
    La confiance s’acquiert avec le savoir, l’éducation, le temps, et pas avec un bout de tissus provocants. Si pour faire partie d'une bande de provocatrices, tu es obligée de t’habiller comme elles pour être acceptée, alors elles te jugent sur ton apparence et pas sur ce que tu représentes réellement. Il vaut mieux changer de cercle d'amies car elles ne t’apporteront que des problèmes, et en plus une mauvaise réputation. Et la mauvaise réputation, c'est très difficile de s'en défaire, surtout pour une jeune fille! Ta revendication n'a pas lieu d’être, puisqu'on peut s'habiller en Europe comme on veut. Ce qui te chagrine... c'est que la provocation soit entendue, insultée par les garçons, et pas respectée. Les ados n'ont pas d'argents, ce sont les parents qui paient leurs vêtements. C'est donc encore et toujours une question d’éducation. 

      • Samedi 23 Septembre à 13:57

        Je pense que cette discussion a assez duré. J'ai dit ce que j'avais à dire et écouté tes arguments. Nos avis divergent et il vaut mieux s'arrêter là : je préfère ne plus entendre tes griefs à mon égard et à l'égard de mon opinion.

        Merci pour ta participation, même si nous ne serons jamais d'accord sur ce point.

    12
    Samedi 23 Septembre à 14:46

    Moi aussi je te remercie. Et quand tu auras des enfants, et le problème de la minijupe sortira, alors tu verras ça d'une autre manière.
    Bon week-end. smile

      • Samedi 23 Septembre à 14:53

        L'avenir réserve bien des surprises ^^. Bon week-end à toi aussi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :