• Tuto : Résister à la déprime saisonnière

    La déprime saisonnière, c'est quand au changement de saison, tu te sens pas bien : t'as juste envie de larver et le moral dans les chaussettes que t'as la flemme de changer ! Ce genre de saleté, ça peut toucher jusqu'à 5% de la population en transition vers l'hiver, mais il existe aussi la version "transition vers l'été", pour plus de variété ! Y'en a vraiment pour tout le monde, c'est pas beau ça ?

    Bref, comme je fais partie de ces gens, j'ai su m'armer face à l'adversité ! Voilà donc quelques conseils pour mieux la vivre.

    (Évidemment, si tu es dépressif sévère au changement de saison, il vaut mieux aller voir un spécialiste, car ces petits tips ne t'aideront jamais autant qu'un vrai professionnel de la santé. Lui, il pourra te prescrire une cure de lumière ou des compléments alimentaires pour aider ton organisme à faire face.)

    Alors alors... Qu'est-ce que j'ai dans ma besace... Tiens, mais c'est quelque chose que j'ai terriblement de mal à faire !

         1. Se décharger de tout ce qui peut être facteur de stress

    On ne le dira jamais assez, le stress est souvent lié à la perte de moral. Enfin, on parle pas de burn-out ici, mais qui peut se relaxer et profiter de la vie avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête ? (pour ceux qui ne connaissent pas cette histoire, c'est ici) Alors la première chose à faire, c'est de passer tous les coups de fil, envoyer tous les mails et réviser tous les devoirs possibles et imaginables que l'on a sur notre To-do list. La sentiment du travail bien fait, c'est toujours agréable pour l'ego, n'oubliez pas !

         2. Faire quelque chose de constructif

    C'est dans la lignée directe des facteurs de stress, mais ici, on ne parle pas de quelque chose d'urgent et de nécessaire, mais plutôt de ce truc... Oui, ce truc, là, tu te dis à chaque fois "Faudrait que je le fasse". Eh bah c'est le moment ! Que ce soit du sport ou du tricot, fais-le. Parce que même si tu ne continues pas sur plusieurs mois après ça, tu l'auras fait et tu pourras être fier de toi. Tu pourrais même te découvrir une nouvelle passion dans ce truc bof que t'avais pas trop envie de faire à la base. Si tu n'en as pas dans ta liste, je peux même t'en donner quelques-uns :

    • tisser des bracelets brésiliens,
    • suivre des tutos dessin,
    • tester de nouvelles recettes,
    • mettre à jour ton calendrier/agenda,
    • reprendre contact avec des amis,
    • organiser tes futures vacances,
    • regarder un documentaire,
    • finir les 3000 bouquins que tu as commencés et qui te supplient depuis le bas de ton lit de les continuer,
    • etc...

    Tant de choses à faire ! Mais ne te pose pas d'objectif de performance sur ça, c'est pas bon. C'est facteur de stress et ça te fera un truc de plus à faire par obligation (souviens-toi du point 1).

         3. Se reposer

    La fatigue, c'est jamais bon pour le moral. Ça te semble peut-être stupide quand je le dis, tellement c'est évident... Sur le coup, on l'oublie cependant très souvent. Mais attention ! Il n'est pas question de dormir plus que d'habitude. Ç’aurait plutôt tendance à dérégler ton rythme de sommeil et c'est encore pire. Le corps d'une personne moyenne a besoin de 8h de repos par nuit. Donc selon tes propres habitudes, donne-toi 30 minutes pour t'endormir dans ton lit avec un bon bouquin ou un truc quelconque d'ASMR (les écrans à éviter, mais si tu es habitué à t'endormir avec, ne change rien) et programme ton réveil pour avoir ta nuit de huit heures. Si tu te sens fatigué en journée, fais une sieste. Le temps optimal est de 20 minutes, pour ne pas entrer en phase de sommeil profond et donc empiéter sur le repos de nuit.

         4. Rechercher le feel-good

    Le feel-good, c'est ces fictions qui ont pour seul objectif de te faire sentir bien. Après, chacun a son propre feel-good. Chez moi, c'est le simple fait de regarder des séries et émissions qui touchent la tranche d'âge des seniors (Columbo, Barnaby, Hercule Poirot, Question pour un champion, Silence ça pousse, etc...). Mais il y en a pour qui les films d'horreur sont dans cette catégorie : finir le film avec la sensation euphorique d'être content de vivre, c'est feel-good ! Alors cherche ce qui te fait te sentir bien et pose-toi devant. Il ne s'agit pas de ne faire que ça : c'est pas bon pour toi de larver H24 ; mais une fois par jour, un petit épisode, ça fait pas de mal.

    Si tu n'as aucune idée de fiction feel-good sous la main, j'en ai quelques-unes, mais selon tes sensibilités, ça n'aura pas forcément le même effet :

    Il ne te reste plus qu'à essayer, mais évite tout ce qui pourrait te rendre triste. Et évite les séries qui ne sont pas finies et pourraient te frustrer parce que tu ne vois pas la conclusion venir.

         5. Faire ce qui te fait plaisir, à toi et pas aux autres

    Déjà, dans la vie de tous les jours, c'est super important mais là, on entre en période critique ! C'est quand on se sent mal que l'on a le plus besoin de ressentir du plaisir. Alors écoute tes envies. Même les plus farfelues. Prends vraiment des moments rien que pour toi sans personne pour t'empêcher de profiter du moment présent. C'est sûrement le conseil le plus dur à appliquer de la liste, mais celui qui a le plus d'impact pour toi. Alors enferme les gosses dans le placard, le conjoint dans les toilettes, le chien dans le jardin et mamie dans sa tombe, parce que tu as BESOIN de ça. Il y aura toujours un temps pour les autres, mais celui que l'on s'accorde à soi-même est de loin le plus important.

    Voilà voilà. J'espère que ces conseils te serviront un jour pour lutter contre les idées noires ! Si tu as d'autres techniques, n'hésite pas à les partager, qui sait à qui ça pourrait servir... (ouais, ok, ça me servira à moi)

    « Complexe gymnastiqueRadio Bambi #23 : Plastique petit plastique »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 26 Mars à 15:00

    Les Monty Pythons, à eux seuls, me suffisent pour me remettre d’aplomb ^^... leur œuvre en général est un remède efficace !

      • Mardi 26 Mars à 16:38

        Rien que la scène du pont...

      • Mardi 26 Mars à 17:34

        La plus connue ^^ !

        Je passe toujours pour un débile aux yeux de ma compagne quand je me marre devant leurs films... The meaning of life est terrible aussi ^^

      • Mardi 26 Mars à 17:39

        J'ai jamais vu "The Meaning of Life", j'ai que La vie de Brian, Holy Grail et celui où y'a des nains qui enlèvent un gosse x)

      • Mardi 26 Mars à 19:39

        Je te conseille vivement "The meaning of life "... Une tuerie ^^

      • Mardi 26 Mars à 21:34

        Je l'ajoute à la liste interminable des trucs à regarder avant de décéder de mort définitive.

    2
    Samedi 6 Avril à 18:04

    Je ne suis donc pas le seul à être déprimé dès les premiers rayons du soleil. C'est rassurant, j'imagine...

      • Samedi 6 Avril à 18:20

        C'est un mal bien plus répandu qu'on pourrait le croire ^^. Courage ! <3

      • Dimanche 7 Avril à 10:43
        Et toi même, comment t'en sors tu?

        (Et +1 pour Hercule Poirot)
      • Dimanche 7 Avril à 10:51

        Bah je m'en sors, je me concentre sur mon projet et j'ai la satisfaction de le voir plutôt bien avancer. Mais ce n'est pas sans peine ^^

        Et toi ? T'as retrouvé un peu de motivation ? ;)

        (On peut rajouter Arsène Lupin à la liste depuis hier XD)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :